Comment faire un message d’approche efficace sur LinkedIn ?

Comment faire un message d’approche efficace sur LinkedIn ?

La prospection sur LinkedIn est une méthode très efficace pour trouver des clients professionnels et vendre ses services aux entreprises quand on est freelance, coach, consultant, formateur ou encore entrepreneur. Mais attention, pour espérer décrocher des appels téléphoniques et conclure des ventes vous devez avant tout réussir l’étape du premier contact. 

 

Vous ne savez pas très bien comment procéder pour aborder un prospect sur LinkedIn et lui donner envie de vous répondre ? Dans cet article, je vous explique comment faire un message d’approche efficace sur LinkedIn, exemple à l’appui. Bonne lecture ! 

 

🚀 Besoin d’un coup de pouce pour rédiger vos messages de prise de contact LinkedIn ? Découvrez “Turbo Scripts”, mon pack de 180 scripts de messages à copier pour générer des clients en continu…

Message d’approche sur LinkedIn : les erreurs à ne pas commettre

Pour rédiger un bon message d’approche LinkedIn qui vous permettra d’entrer en contact avec vos prospects, vous devez éviter de commettre certaines erreurs : 

 

Erreur n° 1 : envoyer un message d’approche LinkedIn générique 

 

Pour prospecter plus facilement, de nombreux freelances, coachs, consultantes et consultants utilisent des messages « types », voire automatisent leurs campagnes de prospection. Le problème ? Une prise de contact générique et impersonnelle ne permet pas de retenir l’attention de son client potentiel et peut même être perçue comme un « spam ». Chaque jour, les internautes sont en effet assaillis de mails et de messages de prospection sans âme, qui ne leur sont pas spécifiquement destinés. Ils parviennent donc facilement à faire le tri entre les demandes de contact authentiques et le démarchage intempestif. 

 

Erreur n° 2 : trop parler de soi dans son message d’approche LinkedIn 

 

La deuxième erreur à ne pas commettre pour rédiger de bons messages de prise de contact sur LinkedIn consiste à trop parler de soi. Faire la liste complète de vos réalisations, de vos clients précédents ou encore de vos compétences dès votre premier message LinkedIn n’est pas vraiment une bonne idée. En effet, vos clients potentiels sont avant tout intéressés par la manière dont vous pouvez les aider. Vous devez donc insister sur leurs problématiques et leurs enjeux, plutôt que sur vos accomplissements. 

 

Erreur n° 3 : écrire un message d’approche LinkedIn trop long

 

La troisième erreur à ne pas faire pour faire un message d’accroche LinkedIn efficace est d’être trop bavard. Vos prospects étant très sollicités et probablement très occupés, ils n’ont certainement pas beaucoup de temps à consacrer à leur messagerie LinkedIn. Pour que vos clients potentiels lisent votre message de prospection et prennent quelques instants pour vous répondre, vous devez donc être synthétique et aller droit au but, tout en respectant les règles de politesse bien entendu. 

 

Erreur n° 4 : chercher à vendre ses services dès son message d’accroche LinkedIn  

 

Si un bon message d’approche LinkedIn est concis et direct, il ne doit pas pour autant être frontal, au risque de faire fuir votre interlocutrice ou votre interlocuteur. En clair, ne cherchez pas à vendre vos services ou à obtenir un rendez-vous téléphonique dès votre premier message de prise de contact. Cherchez plutôt à apporter de la valeur à votre client potentiel et à créer un lien authentique avec lui. 

 

Erreur n° 5 : envoyer un lien à son prospect sans lui demander sa permission

 

Au moment d’aborder un prospect sur LinkedIn, il peut être très tentant de joindre un lien ou un document à votre message de prospection pour inciter votre client potentiel à vous découvrir davantage ou à réserver un appel téléphonique. Attention, il s’agit là d’une mauvaise pratique qui pourrait ruiner vos efforts de prospection. La raison ? Cette attitude trop directe peut être interprétée comme de la vente poussive, voire du spam, et peut déplaire à votre prospect. Au contraire, pour instaurer une relation de confiance avec votre client potentiel, misez sur une approche plus progressive et demandez-lui sa permission avant de lui envoyer un lien. 

 

Erreur n° 6 : proposer un rendez-vous téléphonique dès le premier message LinkedIn

 

La dernière erreur à ne pas commettre pour écrire un message d’approche efficace sur LinkedIn consiste à proposer un rendez-vous téléphonique à son client potentiel dès la prise de contact. À nouveau, cette démarche frontale peut être perçue comme intrusive. Et, surtout, à ce stade, votre interlocuteur n’a aucun intérêt à accepter d’échanger avec vous par téléphone puisqu’il n’a pas la moindre idée de la façon dont vous pourriez lui être utile. 

Comment rédiger un bon message d’approche sur LinkedIn ?

Vous connaissez à présent les faux pas à ne pas commettre pour rédiger un bon premier message LinkedIn. Voyons désormais les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour réussir vos messages de premier contact sur le réseau social professionnel : 

 

Bonne pratique n° 1 : rédiger un message d’approche LinkedIn court 

 

Pour retenir l’attention de votre prospect, votre message de prise de contact LinkedIn doit être percutant et concis. De cette manière, votre interlocuteur prendra le temps de vous lire et de vous répondre. Par ailleurs, un message court, clair et efficace renverra l’image d’une professionnelle ou d’un professionnel authentique et sachant ce qu’il ou elle fait. Un bon point pour gagner la confiance de votre client potentiel. 

 

Bonne pratique n° 2 : personnaliser son message d’approche LinkedIn 

 

La deuxième bonne pratique à mettre en œuvre pour rédiger un bon message d’approche sur LinkedIn est de personnaliser votre prise de contact. Peu de prestataires prennent le temps de concevoir un message LinkedIn spécifique pour chacun de leurs prospects. Ainsi, aborder chaque client potentiel de manière individualisée vous permettra de vous démarquer de la concurrence et de retenir l’attention de votre clientèle. Mieux, cette approche « sur mesure » vous permettra de démontrer à votre interlocuteur que vous vous intéressez à lui, et donc d’établir une relation de confiance avec lui. 

 

Bonne pratique n° 3 : montrer des signes d’intérêt réel à son prospect 

 

Dans la lignée du conseil précédent, la troisième bonne pratique à adopter pour améliorer l’efficacité de vos messages d’accroche LinkedIn consiste à montrer des témoignages d’intérêt à votre interlocutrice ou interlocuteur. Pour ce faire, vous pouvez par exemple lui poser une question à propos de ses besoins. En vous montrant à l’écoute, vous apporterez la preuve que vous vous intéressez réellement à votre prospect. Par ailleurs, n’hésitez pas à contextualiser votre message, par exemple en faisant référence, dans votre phrase d’accroche LinkedIn, à un événement auquel votre client potentiel a participé ou à l’une de ses réalisations. 

 

Bonne pratique n° 4 : se présenter brièvement dans son message d’approche LinkedIn

 

S’il ne s’agit pas de parler de vous en long en large et en travers, vous devez tout de même vous présenter pour que votre interlocutrice ou votre interlocuteur comprenne qui vous êtes et ce que vous proposez. Là encore, soyez synthétique : annoncez le nom de votre métier et votre promesse marketing, formulée dans des termes clairs et précis. Par exemple : « Je suis recruteur indépendant et j’aide les établissements hôteliers à recruter des profils premium rapidement ». 

 

Bonne pratique n° 5 : mettre en avant un problème précis rencontré par son prospect 

 

Comme nous venons de le voir, dans votre message d’approche sur LinkedIn, vous devez vous présenter et présenter votre service en quelques mots. En l’occurrence, vous devez mettre en exergue le bénéfice que vous pouvez apporter à votre prospect. Pour cela, vous devez formuler votre promesse marketing de manière à souligner le problème que rencontrent vos prospects. Dans l’exemple précédent : le besoin de recruter rapidement des profils premiums. 

 

Bonne pratique n° 6 : poser une question pour savoir si son prospect est conscient de son problème 

 

La sixième astuce pour rédiger un bon message d’approche sur LinkedIn est de poser une question à son client potentiel pour savoir s’il rencontre le problème que vous réglez et pour identifier si cette problématique est urgente ou non. La réponse à cette question sera déterminante pour la suite de la conversation. En effet, si vous identifiez un signe d’intérêt de la part de votre prospect, vous pourrez lui proposer un rendez-vous pour essayer de le convaincre par téléphone. En revanche, si votre interlocuteur ne semble pas avoir de besoin, il ne sera pas nécessaire d’insister. 

Message d’approche LinkedIn : exemple

Comme un bon exemple vaut parfois mieux que mille explications, voici un exemple de message de prise de contact sur LinkedIn réussi : 

 

« Bonjour Mathilde, 

 

Je vous ai découverte via votre interview pour le blog de XyZ. J’ai beaucoup apprécié votre intervention à propos du futur des réseaux sociaux.

 

Je vous contacte, car j’ai vu que vous publiez régulièrement des études très poussées. Avez-vous déjà pensé à utiliser des infographies pour communiquer à propos de vos résultats ?

 

Je vous demande cela, car je suis graphiste spécialisé dans la conception d’infographies et j’aide les instituts d’études à augmenter la visibilité de leurs sondages grâce à des visuels viraux. 

 

Je pourrais potentiellement vous être utile. 

 

Au plaisir d’échanger sur ce sujet, 

Très bonne journée, 

Inès. » 

Comment faire un message d’approche efficace sur LinkedIn ? Ce qu’il faut retenir.

Vous savez à présent quel premier message envoyer sur LinkedIn pour trouver des clients sur ce réseau social professionnel grâce à la prospection. En résumé, un bon message d’accroche LinkedIn est : personnalisé, contextualisé, court et surtout orienté vers la connaissance de votre prospect et de ses besoins.

 

📩Cet article vous a aidé ? Pour recevoir encore plus de conseils pour développer votre activité grâce à la prospection et au marketing digital, cliquez ici et inscrivez-vous à ma newsletter quotidienne. À bientôt !

Partager