L’email marketing peut te rendre riche

Salut à toi et bienvenue !

J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, on va parler d’email marketing. Tu l’as vu dans le titre, je voudrais parler d’email marketing au sens très large, que tu vendes tes services, que tu vendes tes produits via un e-commerce, que tu vendes… je ne sais pas, peu importe ce que tu fais sur Internet, cela va t’intéresser.

 

Et attention, tu as vu aussi peut-être le titre de ce contenu, mais le marketing peut te rendre riche. C’est peut-être même cela qui t’a fait cliquer sur ce contenu. Je voudrais être très clair par rapport à une chose : je ne vais pas te promettre monts et merveilles. Je ne vais pas te promettre de solutions miracles. Bref, je ne vais pas te vendre du vent comme le font beaucoup, certains, gourous du digital. Et je voudrais être très pragmatique, très concret. Et du coup, si tu t’attendais à un truc miracle, je pense que tu peux t’en aller, cela ne t’intéressera pas. Si tu as envie de générer plus de revenus grâce à l’email, tu peux rester jusqu’au bout.

l'email marketing en 2019

Alors, je faisais des recherches par rapport à l’email marketing pour voir un peu ce qui se disait et tout. Et encore en 2019, tu as des gens qui disent que l’email marketing est mort. Il y a quand même des gens aujourd’hui qui te disent que cela ne marche pas malgré le fait que tu as énormément de gens qui gagnent beaucoup d’argent grâce à l’email marketing. Du coup, il y a un moment, tu te demandes un petit peu si ce n’est pas juste un secret bien gardé que les gens n’ont pas envie de diffuser, tu vois, sans jouer aux complotistes. Tu te demandes un peu pourquoi est-ce qu’on dit encore que l’email marketing est mort. C’est quelque chose qu’on a dit il y a un an, il y a deux ans, il y a trois ans, il y a quatre ans, il y a cinq ans, il y a six ans, il y a sept ans. C’est quelque chose qui revient très souvent. Et on est en 2019, et l’email est toujours là. Il y a toujours des gens qui gagnent de l’argent grâce aux emails. C’est mon cas. C’est le cas de beaucoup d’autres gens. Du coup, voilà, je voulais partager quelques trucs par rapport à cela.

 

Ce qu’il faut savoir déjà, si on revient à une notion très générale, tu vois, la notion de business très globale. Ce qu’il faut savoir, c’est que, pour faire du business, il faut des échanges. Je pense que tu en conviendras : il faut discuter, il faut parler. Bref, tu vois, tu négocies, cela n’arrive jamais que quelqu’un te tende un produit ou je ne sais pas, peu importe, une paire de baskets – j’en sais rien – et en général, si quelqu’un te fait cela, tu ne vas pas prendre les baskets et donner de l’argent automatiquement. Tu vas croire que c’est un cadeau. Quand tu fais du business, parfois il y a tout un tas de négociations à faire. Il faut parler, discuter et se mettre d’accord sur certaines conditions. Bref, il faut parler pour générer du business.

 

Je pense que tout le monde sera d’accord même si, tu vois, sur Internet, certaines plateformes notamment essayent de fluidifier un maximum les échanges et faire en sorte que les gens parlent le moins possible pour que cela aille plus vite. Je parle des plateformes pour freelances par exemple. Elles n’ont pas intérêt à ce que les échanges s’éternisent, qu’il y ait beaucoup de négociations. Elles ont intérêt à standardiser les choses pour que derrière il y a beaucoup plus de volume de prestations de services vendues. Et derrière, elles touchent forcément une plus grosse commission.

 

Mais si tu cherches à vendre des produits chers, mais pas que des services chers ou des produits, peu importe, qu’ils soient chers ou pas, il faut en général parler, échanger. C’est assez normal, et surtout dans la prestation de services. D’ailleurs, quand tu achètes des produits pas très chers, en général, tu n’as pas trop besoin de discuter avec le vendeur. Mais je voudrais parler de manière générale de business. Et du coup l’email par rapport à cela, c’est un énorme avantage parce que – je vais y revenir par la suite – ton attention est très importante sur tes emails. Ce qui n’est pas le cas des réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux et l'email marketing

Sur les réseaux sociaux, ton attention est très faible. Je vais te parler de YouTube par exemple. Sur YouTube pour le coup, tu as des boutons absolument partout. Tu as les vidéos suggérées à côté, tu as le bouton pour regarder la description. Tu as les commentaires en bas aussi que tu peux aller voir. Je ne sais pas qu’est-ce que tu as d’autres ? Tu as le volume. Bref, tu as la barre de recherche. Tu as énormément de choses qui font que ton attention est extrêmement faible. Et c’est pareil sur Facebook.

 

Sur Facebook, tu as des notifications à gogo. Je suis impressionné par le nombre de notifications qu’on a de plus en plus, tu vois. Tu as des gens qui viennent te parler sur Facebook Messenger aussi.

 

Sur Instagram, tu as les cœurs. Tu as les like aussi, les notifications des live. Bref, sur les réseaux sociaux, honnêtement, c’est un enfer. Et du coup, en théorie en tout cas, ce n’est pas le meilleur endroit – si je considère les réseaux sociaux comme un endroit – ce n’est pas le meilleur endroit pour faire du business. Et l’image pour le coup, ça l’est beaucoup plus. Tu vois, là, je ne sais pas si tu ne regardes même jusque-là, si c’est le cas, c’est possible et il y a de grandes chances que tu ne suives pas ce contenu jusqu’au bout. Moi, je regarde les statistiques de mes contenus sur YouTube, pour le coup, il y a très peu de gens qui vont jusqu’à la fin des contenus parce que je ne sais pas : ils ont autre chose à faire, ils ont une course à faire, ils ont une notification sur leur portable, etc. tu vois. Au-delà de cela, ils vont dans les vidéos suggérées, ils se disent que ce n’est pas si intéressant et du coup, ils vont s’en aller. Bref, tu vois un petit peu le truc.

 

Donc, c’est extrêmement compliqué de vendre sur les réseaux sociaux. C’est très difficile, contrairement à l’email. Et il y a plein de gens qui ont compris que l’email, c’était un moyen de capter l’attention. C’est un moyen, c’est un bon endroit pour vendre parce que, tu vois, je ne sais pas toi mais moi, je regarde mes emails absolument tous les jours. Je les regarde tous les jours et quand je traite mes emails, je n’ai pas la tête n’importe où. Enfin, je ne vais pas faire 40 trucs en même temps. Alors, oui je vais avoir des notifications sur mon portable, etc. mais de manière générale quand même, quand je traite mes emails, je suis assez attentif. Donc, il y a beaucoup de gens qui utilisent cet environnement-là pour vendre leurs services ou leurs produits. Et c’est une très bonne idée.

 

Je vais prendre un exemple personnel pour le coup, en e-commerce, qui n’a rien à voir avec la prestation de services, mais il y a quelque temps, j’ai découvert une marque qui m’a beaucoup plu. Je crois que je l’avais trouvé via une publicité sur Facebook. J’ai été ciblé et j’ai acheté un des produits de cette marque. Je ne suis pas un grand dépensier mais voilà, c’est une marque qui fait des trucs jolis et surtout très pratiques, notamment pour voyager, etc. Bref, c’est joli, c’est sobre et très pratique. Et du coup, j’en ai acheté un et il s’avère qu’ils ont une stratégie d’email marketing extrêmement efficace. Ils envoient des emails à chaque fois qu’ils sortent de nouveaux produits. Et au-delà de cela, ils ont une stratégie marketing très balèze. Je ne veux pas donner le nom parce que l’idée ce n’est pas forcément de faire de la pub, mais je toucherai rien là-dessus.

 

Tout cela pour te dire qu’en fait ce que j’ai fait au bout d’un moment, c’est qu’en gros, j’étais sur leur newsletter, parce que j’avais été intéressé la première fois par leur produit, et en recevant des emails, j’ai été amené à acheter un autre produit, puis un deuxième, puis un troisième. Et là maintenant, je ne sais plus combien de produits j’ai achetés chez eux, mais j’achète quasiment tous mes vêtements chez eux. Et pour le coup, j’ai dû dépenser beaucoup d’argent dans leurs vêtements. Simplement grâce à l’email. Donc, moi qui suis un seul client pour eux, je leur ai rapporté plus de 1000 balles. Je ne sais pas combien j’ai dépensé, mais pas mal d’argent. Et je suis tout seul. Et s’ils font la même chose avec d’autres gens, ce qui est le cas puisqu’ils envoient leurs emails en masse pour le coup, tu peux te dire que cela leur rapporte beaucoup d’argent.

 

Ça, c’est un exemple en e-commerce, pour te dire que l’email marketing en soi on peut dire que c’est rien d’envoyer un email à quelques personnes – les quelques personnes pouvant être des milliers d’ailleurs – on se dit que ce n’est pas grand-chose et tout. Et pourtant, ça peut faire gagner beaucoup d’argent. On néglige totalement l’email marketing. Et en B2B, c’est la même chose.

Le B2B et l'email marketing

En B2B, tu peux aussi gagner beaucoup d’argent. La prestation de services, cela se vend en B2B. Et alors comment est-ce que cela se passe ? Tu vois, souvent, on me demande comment est-ce que je fais pour avoir des clients en B2B ? Comment est-ce que je fais pour les approcher par email, etc. ? C’est très simple. Tu as l’acquisition et la conversation. Si tu devais diviser l’email marketing vraiment en deux parties : tu as l’acquisition et la conversation.

 

Alors, l’acquisition, c’est le truc que la grande majorité des gens privilégie. Souvent, on me demande : « Comment est-ce que je fais pour non pas forcément directement approché les gens ? » On ne me dit pas qu’est-ce que je devrais leur dire et tout. Mais on me demande : « Comment est-ce que je fais pour récupérer les emails de telle ou telle personne ? » Tu vois, ça souvent, c’est le genre de message que je reçois. Et c’est en réalité très facile. C’est très facile parce qu’il y a des outils pour cela. Il y a tout un tas d’outils extrêmement efficaces, extrêmement utiles via lesquels tu peux récupérer des centaines, voire des milliers d’emails en quelques clics. Et ça, c’est facile l’acquisition en soi. C’est important, mais c’est facile.

 

Derrière par contre, la conversation, c’est quelque chose de beaucoup plus dur. Une fois que tu as cette liste d’emails, une fois que tu as toutes les personnes, tous les emails de tes clients potentiels, de tes prospects. Qu’est-ce que tu vas en faire ? Comment est-ce que tu vas les approcher ? Pour cela, il y a plusieurs points. Déjà, il faut être régulier. Je pense qu’il faut parler régulièrement à ces personnes-là. Mais au-delà de cela, il faut savoir quoi leur dire. Il faut envoyer souvent des emails. Je vais te parler dans quelques instants de mon cas par rapport à mon business en ligne. Mais voilà, il faut envoyer régulièrement.

 

Mais au-delà de cela, il faut savoir quoi dire. Et pour cela, pour savoir quoi dire à tes prospects, il faut – et c’est un peu tout le point pour moi de ce contenu aujourd’hui – il faut maîtriser son sujet. Pourquoi est-ce que je te dis cela ? Simplement parce qu’il y a beaucoup de gens qui ne passent pas assez de temps sur la maîtrise de leur sujet et qui en passent beaucoup plus sur la technique, qui passent beaucoup plus sur les techniques d’acquisition client : comment est-ce que je fais pour générer des clients ? Comment je fais pour prospecter ?… mais qui en réalité vraiment manquent de compétences profondément. En gros, ils ne sont pas assez compétents pour pouvoir bien maîtriser leur sujet en fait. Et si tu ne maîtrises pas ton sujet, tu ne sauras pas quoi dire par email, tu ne sauras pas envoyer des emails régulièrement.

 

Je te prends mon exemple personnel pour le coup, par rapport à mon business en ligne. J’envoie un email par jour aux gens qui me suivent. Tu vois ? Alors, un email par jour, cela peut sembler beaucoup pour certaines personnes. Cela peut sembler énorme, il y a plein de gens qui se désinscrivent. Il n’y a pas de souci par rapport à cela. C’est normal, mais il y a des gens qui sont très contents, qui me suivent régulièrement et à qui j’apporte de la valeur, que j’aide simplement parce qu’ils sont demandeurs par rapport à ces conseils. Et je n’arriverai jamais à envoyer un email par jour si je ne maîtrisais pas mon sujet.

 

C’est marrant, quand je me suis lancé dans cette « entreprise », quand je me suis dit – et ça il n’y a pas très longtemps, c’était il y a deux ou trois semaines – « J’envoie un email par jour à partir de maintenant », mes proches, ma famille, ils m’ont dit : « Mais tu seras capable d’envoyer un email par jour ? » Et ce n’est pas du tout parce que je suis un génie ou je ne sais quoi, c’est juste que je maîtrise bien mon sujet. Et je peux parler pendant des heures à peu près, ce que tu veux, dans mon sujet, qui est pour le coup la prestation de services, principalement le marketing si tu veux parler un peu plus généralement du marketing digital.

 

Mais du coup, il faut maîtriser son sujet. Et il y a plein de gens, tu vois, si aujourd’hui, tu es expert en pub Facebook, est-ce que tu – et c’est un bon indice – est-ce que tu es capable de donner un conseil par jour ? Pas un petit conseil, creuser un peu le sujet, un conseil par jour par email. Est-ce que tu es capable de faire cela ? Si la réponse est non, ce que je t’invite à faire, c’est simplement d’aller apprendre encore, d’aller te former sur le sujet, sur ton sujet, pour être capable au bout d’un moment d’en parler pendant des heures et des heures, et pas juste en parler en des termes un peu vains et inutiles. Il faut que tu sois capable d’apporter des conseils qui ont de la vraie valeur, qui ne sont pas juste des conseils superficiels comme certains peuvent t’en procurer sur Internet en appelant des génies qui te donnent des conseils ultra superficiels sur Internet, il y en a beaucoup.

 

Mais du coup, pour avoir de la vraie conversation, pour pouvoir échanger en profondeur avec quelqu’un, il faut maîtriser son sujet. Et en maîtrisant ton sujet, tu vas comprendre les problèmes des personnes en face. Et derrière, forcément quand elles vont voir que tu comprends leur problème, elles vont te faire confiance. Et quand il y a la confiance, qu’est-ce qu’il y a derrière ? Il y a éventuellement vente. Tu vois ? Si on réfléchissait de manière totalement cynique. Si on se disait : « Quelle est la meilleure stratégie pour générer du business par email ? » En vrai, c’est juste ça. S’il y a une clé à tirer de ce contenu-là, c’est cela. C’est qu’il faut que tu maîtrises ton sujet parce que cela va te permettre d’être régulier, d’envoyer des emails régulièrement, de poser des questions pertinentes. C’est ça l’idée.

 

Quand tu envoies des emails, je t’invite à ne surtout pas vendre dès le premier email. Il faut que tu poses des questions pertinentes. Et en voyant la pertinence de ton propos, tes clients potentiels se diront peut-être : « Ah tiens, il connaît bien son sujet. Il faut peut-être que je travaille avec lui ? Il faudrait peut-être que je fasse appel à ses services ? » Et si tu as un business en ligne, si tu ne vends pas tes services ou si tu ne fais pas d’e-commerce, si tu as un business en ligne dans lequel tu vends tes connaissances par exemple, pour le coup, il faut maîtriser son sujet. Tu ne vends pas des connaissances – de toute façon, tu me diras – si tu ne maîtrises pas ton sujet. Mais tu vois, il y a plein de gens qui ne sont pas capables de cela. Il faut que tu en arrives à ce stade-là. Moi, je ne fais pas du tout partie des gens qui te disent : « Tu n’as pas besoin d’être expert pour bien gagner ta vie ».

 

Je pense que c’est nécessaire à terme, en tout cas, de devenir un expert de son domaine et de ne pas faire partie de la masse qui maîtrise à peu près le sujet et qui reste dans la superficialité, qui  ne creuse pas. Parce que tu vois, le marketing, tout ça, c’est bien, on s’amuse, on diffuse sur les réseaux sociaux, etc. Mais est-ce que tu connais vraiment ton sujet ? Et tu vois, tu peux te dire peut-être que je dévie un peu de cette histoire de l’email marketing peut te rendre riche, mais… l’email marketing peut te rendre riche à partir du moment où tu maîtrises bien ton sujet. Parce que tu vas pouvoir envoyer plein d’emails à haute valeur ajoutée. Et derrière, forcément, quand tu vendras tes services ou tes produits, peu importe, derrière, on te fera confiance et on payera tes services, on achètera tes services. Et ça, c’est un truc qui est totalement survolé.

 

Souvent, on se contente de la partie acquisition. Quels outils est-ce que je dois utiliser pour faire de l’acquisition ? Quels outils est-ce que je dois utiliser pour choper des idées sur LinkedIn ? Tout cela n’a aucun intérêt, c’est extrêmement facile. Tu vois, si tu fais quelques recherches, en général, c’est très simple. Donc c’est ça, moi, je voulais vraiment à attirer ton attention là-dessus. Il y a plein de gens qui arrivent à générer du business par email, grâce à l’email marketing, et ce sont ceux qui comprennent bien leur cible. Parce que tous ceux qui disent que l’email marketing est mort, ce sont juste des gens qui n’obtiennent pas de réponse de la part de la personne en face, des personnes en face. Et pourquoi est-ce qu’ils n’obtiennent pas de réponse ? Soit parce que ce qu’ils disent dans leurs emails est inintéressant, ou alors ils ne s’intéressent pas assez à leur cible. Et ça va un petit peu de pair de toute façon.

Le mot de la fin

Donc, voilà un petit peu ce que je voulais te dire aujourd’hui par rapport à ce sujet-là, par rapport à l’email marketing. C’est essentiel de le comprendre, tu as l’acquisition et la conversation surtout. Pour avoir de la conversation, sache de quoi tu parles, maîtrise vraiment ton sujet.

 

En tout cas, si tu veux aller plus loin, si tu souhaites générer des clients régulièrement par email, j’ai sorti une formation qui s’appelle « Smart Email » qui est à un tarif de lancement jusqu’à dimanche minuit. Après, elle reprendra son tarif normal. Tu as 140 euros offerts jusqu’à dimanche minuit. Après, c’est terminé. Si tu es sur YouTube, tu cliques juste en haut, sur le « i » si tu veux en profiter. Sinon, tu as le lien en description. Voilà un petit peu ce que je voulais te dire : dépêche-toi d’en profiter si cela t’intéresse, c’est bientôt terminé.