Le marketing digital te fait perdre de l'argent

Salut à toi et bienvenue !

J’espère que tu vas bien. Alors, je commence en te prévenant, ma formation tarif en or est à un tarif justement de lancement, mais plus pour très longtemps maintenant. Je ne sais pas quand est-ce que tu écoutes ce podcast, mais si tu l’écoutes le vendredi de sa sortie, il te reste en gros 2 jours. Jusqu’à dimanche 23 heures, la formation est à un tarif spécial. Après, elle reprendra son tarif normal. Donc, dépêche-toi d’en profiter si cela t’intéresse. Si tu es sur YouTube, tu cliques juste en haut sur le « i ». Sinon, tu as le lien en description.

 

Alors, je ne sais pas exactement comment est-ce que je vais appeler ce podcast au moment où je te parle, mais pourquoi est-ce que le marketing digital est un piège ? Pourquoi est-ce qu’il te fait perdre de l’argent ? C’est vraiment de cela dont je voulais te parler. Simplement parce que, hier, si tu veux, j’étais en train de déconstruire une stratégie marketing d’un gros entrepreneur américain. Enfin, c’est quelque chose que je fais de temps en temps.

 

Tu vois, j’essaie d’analyser les stratégies marketing de certaines personnes sur Internet pour pouvoir comprendre comment est-ce qu’elles font, pour pouvoir tirer le meilleur de ces choses-là et pour pouvoir parfois les transmettre notamment sur mon podcast. Et je me suis pris la tête, si tu veux, pendant toute la soirée, tu vois. Concrètement, je me suis vraiment pris la tête. J’ai déconstruit le truc, j’ai déconstruit les pubs Facebook de la personne et tout. Et cette personne, si tu veux, à la fin, elle vend un service qui est particulièrement cher.

Pourquoi est-ce que le marketing digital est un piège ?

 

Et en gros, moi, je me suis dit : « Bon bah, elle vend un truc très cher comme beaucoup de gens le font », si tu veux. Je me suis dit : « Comment est-ce qu’elle fait ? Je vais me pencher sur le sujet. Je vais essayer de comprendre comment est-ce qu’elle fait pour en arriver à ce prix-là ? Comment est-ce qu’elle fait pour convaincre – tu vois – quels sont les mécanismes de persuasion ? Quel est le tunnel de vente, etc. ? Et je me suis rendu compte, si tu veux, que tous les principes auxquels cette personne, tous les principes qu’elle respectait, enfin, qu’elle mettait en avant, qu’elle utilisait, ils étaient extrêmement simples. Et la façon de vendre à la fin ce service particulièrement cher, ce service premium – tu appelles cela comme tu veux – c’était par téléphone, c’est par téléphone que la personne le vend.

 

Et tu vois, à un moment, j’ai pris un peu de recul et je me suis dit : « Mais en fait, c’est cela le problème de la plupart des indépendants, des consultants, des freelances, c’est qu’on se prend la tête sur le marketing digital – alors je ne sais pas où est ce que tu en es, tu vois, au niveau de ta compréhension du marketing digital. Je ne sais pas si cela fait longtemps que tu t’intéresses à cela ou si, voilà, tu vois, tu regardes cela de très loin – mais en gros, qu’on soit débutant ou expérimenté, souvent on a tendance à se prendre un petit peu la tête notamment, et ça, j’en ai déjà parlé pas mal de fois sur le podcast, mais notamment parce qu’il y a beaucoup d’informations sur Internet. »

 

Il n’a pas une seule façon de vendre ses services ou des produits sur Internet, il y a tout un tas de façons, il y a différents types de tunnels de vente, etc. Je ne veux pas forcément rentrer dans les détails par rapport à cela, mais il y a plein de façons de faire. Et souvent, tu vois, tout cela nous paraît très technique, très compliqué, on consomme des articles à gogo sur le référencement, sur la pub Facebook, sur ceci, sur cela et en fait, on a tendance vraiment à croire que les choses sont compliquées.

 

Et le problème du marketing digital, c’est cela. C’est qu’il y a tellement d’informations qu’on se perd dans ces informations – logique – et du coup, on a tendance à se dire : « Ouais, tout cela, c’est super compliqué. Pour avoir une pub Facebook qui marche, c’est super compliqué. Pour réussir à vendre grâce à la pub Facebook, c’est très compliqué. Pour réussir à bien se référencer, c’est compliqué. » En réalité, tu vois, et moi avec le recul, c’est vraiment ce que je me dis, c’est que plus c’est simple, plus cela marche. Plus c’est simple, plus cela marche. Et vraiment, je me suis senti un petit peu con hier quand je regardais la stratégie de la personne parce qu’en prenant du recul, je me suis dit : « Mais en fait, son truc, c’est simple. Elle respecte des principes qui sont particulièrement simples. »

 

Et du coup, ce que je voudrais te dire aujourd’hui concrètement, c’est en tant que consultant, en tant que freelance, pour pratiquer des tarifs élevés, tu vois, pour vendre ce que tu as à vendre et ne pas te brader pour pratiquer des tarifs décents, pour vendre des tarifs premium, pour pratiquer des tarifs premium, pour vendre des services premium, il ne faut pas que tu te prennes la tête en te disant : « Oui, alors, quelle technique de référencement il faut que j’utilise ? Il faut que je fasse ceci, cela. Il faut que je fasse un tunnel compliqué. » Le nombre de personnes qui se perdent dans tout cela – enfin, moi, j’ai dépensé beaucoup d’argent dans des tests et tout, et je continue à le faire, dans des tests, il y a des trucs qui marchent plus ou moins – et concrètement, je me suis rendu compte d’un truc, c’est que les choses qui marchent le mieux sont les plus simples.

 

Les fois où j’ai gagné le plus d’argent, concrètement en tant qu’indépendant, c’était les fois où, vraiment, la technique était simple en soi. Et concrètement, tu vois, dans marketing digital, il y a « marketing ». Et je pense que c’est une composante qu’on oublie beaucoup trop. Souvent, on se focus, on se concentre sur l’aspect digital, tu vois. Parce qu’on se dit que le marketing digital, c’est un peu différent, tu vois. Tu as des tunnels de vente à la pub Facebook, etc. On est en fait obnubilé par l’aspect complètement technique alors que concrètement, le marketing digital, c’est juste l’utilisation du marketing, des grands principes – j’en parlerai si tu veux un peu plus sur le podcast – mais des grands principes du marketing sur le digital.

 

Et souvent, vraiment, dans nos têtes – et à tous hein, je m’inclus dans tout cela – dans nos têtes, l’aspect technique vraiment prime. On se dit : « OK, le tunnel de vente » et on a vraiment la tête dans l’eau, enfin sous l’eau, et on se perd complètement. Et à chaque fois que j’ai réussi à décrocher un contrat à plusieurs milliers d’euros, le tunnel de vente, si tu veux qu’on parle un petit peu technique, il était extrêmement simple. Et la personne dont je déconstruisais le tunnel de vente, hier – et je le fais souvent, encore une fois – mais son tunnel, il était très simple et il se terminait par un appel téléphonique, si tu veux, un appel téléphonique, tu vois.

 

Qu’est-ce qu’il y a de plus old school qu’un appel téléphonique ? L’appel téléphonique, cela existe depuis longtemps. Tu vois, à l’époque, cela se fait de moins en moins, enfin, cela se fait mais cela marche de moins en moins. Il y avait des gens qui appelaient comme cela, qui spammaient un petit peu. C’est l’équivalent du spam mais par téléphone, mais qui appelaient énormément de gens par téléphone pour vendre des choses. Alors tu as toujours SFR, Orange, etc. qui s’amusent à faire cela, mais, tu vois, je te parle de BtoB là. Je te parle de prospection BtoB, pour vendre à d’autres business.

 

Il y a beaucoup moins de mes clients avec qui je travaille qui ont arrêté la prospection téléphonique mais qui en faisaient pendant un certain temps, parce qu’ils se rendent compte que cela ne marche pas. Mais quand même, dans tous les cas, aujourd’hui, pour vendre – et je te le dis, tu vois, même s’il ne s’agit pas du tout d’appeler des centaines de personnes, de prendre l’annuaire, je ne sais pas si cela existe encore, mais de prendre l’annuaire et d’appeler des gens en masse – ce n’est pas du tout cela qu’il faut faire, mais quand même, pour vendre des services premium, pour pratiquer des tarifs élevés, il faut que tu vendes par téléphone.

 

Et concrètement, tu vois, souvent les techniques – et cela, je regarde cela du côté des Etats-Unis – ce qui se fait beaucoup actuellement, c’est que, tu vois, il y a plein de gens qui se sont pris la tête sur les tunnels de vente justement en utilisant des, tu vois, tout un tas de systèmes automatisés bien compliqués – que je vais vraiment écarter aujourd’hui, enfin, je ne vais pas rentrer dans les détails parce que cela serait trop compliqué – mais c’est marrant parce qu’il y a une tendance aujourd’hui justement à la simplification.

 

Il y a plein de gens qui ont fait des systèmes de fou, tu vois, en 40 milliards d’étapes, etc. et tu te rends compte aujourd’hui qu’il y a quelques personnes un peu novatrices, tu vois, qui pour le coup en fait, elles sont novatrices parce qu’elles reviennent aux méthodes un petit peu old school. Et du coup, concrètement, le téléphone, c’est toujours la dernière étape pour réussir à vendre des services premium.

La solution

Donc, ce que je veux te dire aujourd’hui, concrètement, c’est qu’au lieu de te pencher sur telle nouvelle technique : Est ce qu’il faut créer un blog ? Est-ce qu’il faut se créer – je ne sais pas – une chaîne YouTube ? Est-ce qu’il faut se créer un podcast ? Est-ce qu’il faut machin ? Enfin, arrête de te prendre la tête. Concrètement, moi, ce que je t’invite à faire, c’est apprendre le marketing de manière générale. Tu vois, moi, j’ai commencé par le marketing digital.

 

Je n’ai pas fait d’école de commerce, je n’ai pas vraiment appris tous les principes du marketing à l’école, mais j’ai fait le truc à l’envers. Et peut-être que c’est ton cas, toi, aujourd’hui, mais j’ai appris d’abord le marketing digital et en fait j’ai extrait de tout cela de grands principes marketing. Et aujourd’hui, enfin aujourd’hui, tu vois, depuis un petit temps maintenant, mais je me forme au marketing parce que j’ai compris que concrètement, le marketing digital, c’était juste l’application du marketing de base. Tu vois, tu as des grands principes – encore une fois, ce n’est pas le sujet de ce podcast, mais c’est vraiment pour te faire comprendre – le marketing digital, c’est juste l’application du marketing au digital. Et il faut vraiment éliminer toutes ces pollutions, tu vois, que sont les plateformes et tout.

 

Moi, concrètement, la manière dont j’arrive à vendre mes services aujourd’hui, enfin, la raison pour laquelle cela marche, c’est que les tunnels sont simples mais par contre, le marketing derrière est blindé. Il n’est pas compliqué, mais il est blindé. C’est-à-dire que, tu vois, il y a une question de positionnement, il y a une question de comment on convainc un client notamment par téléphone, mais concrètement tu vois, l’idée, c’est d’aller parler avec des gens qui sont pertinents par rapport à ton service, par rapport à ce que tu proposes, qui sont intéressés en tout cas, tu vois, c’est ce que tu peux te dire au début : « Bon ben, cette personne-là, elle a l’air intéressé. » Tu vas lui parler, tu échanges. Il y a tout un tas d’étapes, il y a tout un tas de choses à faire, mais pas très compliqué, si tu veux. Et ensuite à la fin, tu proposes ton tarif élevé. Mais du coup, il n’y a pas de sorcellerie, il n’y a pas de magie noire, il n’y a pas de technique de manipulation je ne sais quoi. Il s’agit vraiment « d’illuminer » la personne par rapport à son problème et ce que tu peux faire pour cette personne-là plutôt que de la manipuler.

 

Aujourd’hui, le problème du marketing digital, c’est vraiment cela. C’est qu’il y a beaucoup de gens qui sont allés dans le sens de la manipulation plutôt que de l’illumination. Et cela, je n’invente pas ces termes. Ce sont des choses que j’ai vraiment tirées aussi de mon expérience. Mais concrètement, tu vois, c’est le marketing digital, si tu te dis : « Oui, il faut que je fasse passer telle personne dans tel tunnel, qu’il faut qu’elle fasse ceci ou cela machin. » en fait, tu oublies une composante qui est très importante, c’est l’humain. Alors, cela peut paraître un petit peu con dit comme cela, mais concrètement, ce que tu essaies de faire quand tu pratiques des tarifs élevés, il ne s’agit pas en plus d’être centré sur toi. C’est cela le problème du marketing digital, c’est qu’on a tendance à déshumaniser un petit peu les gens, même certaines personnes font de la manipulation sans même forcément s’en rendre compte. Et on déshumanise, on fait passer les gens dans des tunnels de vente, on automatise certains trucs, etc. et on essaie de faire du volume au lieu de faire de la qualité, de l’humain.

 

J’avais déjà parlé dans un poadcast, il n’y a pas très longtemps du marketing HtoH, pour parler en anglais : « Human to Human » au lieu de BtoB, BtoC, etc. Vraiment, concrètement, il s’agit de parler à des êtres humains. Et dans le marketing digital, on oublie cela, en fait. On oublie cela. Et c’est un vrai piège. Et concrètement, si toi, tu t’intéresses au digital, si tu te lances en tant que – peu importe ce que tu fais – community manager, graphiste, peu importe, mais il faut vraiment que tu essaies de faire abstraction de tout cela, de toutes ces pollutions encore une fois, des tunnels et tout. Essaie vraiment d’apprendre déjà les bases du marketing qui sont en soi très très simples. Essaie d’affiner les choses, de simplifier, vraiment te dire : « Est-ce que telle technique est vraiment nécessaire ? Est-ce que je ne peux pas faire plus simple ? »

 

Souvent, tu vois, on va te mettre en avant une solution extrêmement compliqué alors que tu peux atteindre le même résultat de manière très très simple. Les personnes qui réussissent le plus, qui gagnent le plus, même aux Etats-Unis, ce ne sont pas les personnes qui font les trucs les plus compliqués. Les personnes qui font des trucs compliqués, bon, elles peuvent gagner bien, elles peuvent très bien s’en sortir. Il y a des mecs qui gagnent des millions comme cela, mais concrètement, ce qu’il faut que tu fasses, c’est que tu simplifies, notamment tes tunnels de vente. Et concrètement, tu vois, si on veut parler vraiment en des termes très simples, tu vas parler avec quelqu’un sur les réseaux sociaux mais de manière… tu vois, dans la messagerie, sur Facebook, sur LinkedIn, sur Twitter, ce que tu veux, tu essaies de prendre la personne par téléphone pour lui parler. Ensuite, et en plus quand je te dis « lui parler », il ne s’agit pas uniquement de lui parler mais surtout d’écouter, et à la fin tu proposes un tarif élevé.

 

Alors, tu vois, là, j’ai simplifié à l’extrême là. J’ai fait en sorte que ce soit très compréhensible, etc. Evidemment, il y a plusieurs petites étapes, mais vraiment, pour te dire que c’est moins compliqué que cela en a l’air. Et moi, je suis un petit peu… c’est assez marrant, tu vois, moi, je suis rentré dans des détails vraiment, tu vois. Alors, je ne connais pas tout en marketing digital, je ne suis pas expert dans tout et on ne peut pas être expert dans tout, mais concrètement, je me suis intéressé à des trucs extrêmement techniques. Aujourd’hui, j’ai un certain niveau d’expertise dans pas mal de trucs, mais vraiment, plus j’avance, plus je me dis : « Mais putain, en fait, il faut vraiment arrêter de se prendre la tête sur ceci, cela, machin. » Il y a tellement d’informations, on est tellement pollué que du coup, les débutants – et peut-être que c’est ton cas aujourd’hui – ou les gens qui ont un peu d’expérience, mais qui ne sont pas experts en marketing digital, peut-être qu’ils sont perdus.

 

Et en fait, le truc, c’est que cela profite à mon avis à beaucoup de gens, tu vois, le fait que cela soit compliqué le marketing digital. Il y a beaucoup de gens qui se disent : « Oui, plus j’arrive à embrouiller les gens, plus je vais pouvoir vendre mes trucs. » Enfin, tu vois, il y a une espèce aussi de… il y a pas mal de gens qui profitent de cela, tu vois, pas mal de business qui ne maîtrisent pas notamment le marketing digital, enfin la vente sur les réseaux sociaux, concrètement sur Internet. Et du coup, ben, tu as des agences ou des gens qui vont dire : « Ouais, alors, ce n’est pas évident. Il faut que vous fassiez ceci, cela, et qui vont pouvoir pratiquer des tarifs ultra élevés. »  Alors, je t’invite à ne pas faire partie de ce camp-là.

 

Tu peux pratiquer des tarifs élevés aussi, ça c’est un point important, mais en faisant des choses simples, tu vois. Je n’ai plus l’exemple en tête, mais il y avait une histoire comme quoi… Bref, je ne sais pas te parler de cela mais tu peux très bien facturer un truc extrêmement élevé en donnant une solution que tu as dans la poche, tu vois, que tu as directement en tête, parce que concrètement, il ne s’agit pas… tu vois, on ne vend pas de la complexité notamment quand on fait du marketing digital parce que tu vois, moi, quand j’aide des entreprises à générer des prospects sur internet, ce n’est pas très compliqué. J’obéis à certains principes. Et du coup, c’est ce que j’essaie de t’expliquer.

 

C’est concrètement, si tu veux aujourd’hui générer des prospects, toi, tu n’as pas à te prendre la tête avec tout et n’importe quoi. Tu n’as pas besoin d’être sur tous les réseaux sociaux. Tu n’as pas besoin d’avoir un blog. Tu n’as pas besoin de… Enfin, tu peux, tu vois, mais tu n’es pas obligé d’être partout à la fois. Tu n’es pas obligé d’utiliser toutes les techniques, la dernière technique à la mode. Enfin, il y a plein de façons d’arriver à tes fins, à tes objectifs, mais voilà, le marketing digital est un piège.

 

Moi, ce que je t’invite à faire, et c’est un problème qu’on a tous en tant qu’entrepreneur je pense, c’est concrètement de s’intéresser à une chose et de la pousser à fond jusqu’à ce que tu aies des résultats. Et tu changes de solutions si vraiment tu penses que ce n’est pas possible d’atteindre des résultats. Mais arrête de créer du contenu partout, de faire ceci, cela, tu vois. Moi, aujourd’hui notamment sur Internet, ce que je fais, c’est que j’ai un poadcast sur YouTube et sur SoundCloud. Je n’ai pas de blog, enfin peut-être que j’automatiserai cela, mais il ne s’agit vraiment pas de se disperser, de faire ceci, cela. Essaie de faire simple.

 

Et plus tu feras simple, plus tu réussiras tout court en fait. Et vraiment, encore une fois, c’est une tendance qu’on retrouve beaucoup aux Etats-Unis – qui ont toujours pas mal de temps d’avance sur nous, en marketing digital en tout cas. Donc, voilà, simplifie au max, fais des tunnels de vente simples si tu as envie de faire des tunnels de vente. Enfin, tu es un peu obligé si tu vends tes services, mais fais simple et ne succombe pas à toutes les modes, si tu veux. C’est vraiment un risque de faire cela.