La vérité sur les revenus passifs

Salut à toi et bienvenue !

Salut à toi et bienvenue ! J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, je voudrais te parler de revenus passifs. Et je voudrais te dire la vérité, ma vérité en tout cas, cela n’engage que moi. Tu me fais confiance ou pas, peu importe, mais je voudrais parler de revenus passifs parce qu’il y a beaucoup trop de gens qui tombent dans le panneau.

 

Tu le sais sans doute si tu es sur YouTube, si tu consommes du contenu de manière générale sur le business sur l’entrepreneuriat, tu vois plein de gens qui te parlent de revenus passifs, qui te montrent des bagnoles, qui te montrent de superbes paysages, qui te montrent de belles montres, bref, qui te montrent tout un tas de jolies choses qui attirent pas mal. Et forcément, cela fait rêver.

 

Mais le problème, c’est que beaucoup de gens ne se rendent pas compte de la partie immergée de l’iceberg. Ce que je voudrais te dire simplement, c’est qu’il est possible de générer des revenus passifs sans forcément travailler, mais cela nécessite énormément de travail en amont. C’est quelque chose que je répète très souvent dans mes contenus, mais le problème, c’est que c’est cela qui attire les gens. C’est le terme « revenus passifs » qui attire les gens. Et ce n’est pas forcément la dose de travail qu’il est nécessaire de mettre qui attire. Et forcément, cela n’attire pas toujours des gens très sérieux. Sauf que l’entrepreneuriat, c’est quelque chose de très sérieux.

 

Il faut que tu considères cela, c’est un gros boulot d’être entrepreneur, peu importe le domaine dans lequel tu es, mais c’est un énorme investissement. Et je vais te raconter un truc. Moi, j’étais parti en vacances entre décembre et janvier, en Thaïlande, et à ce moment-là, quand je suis parti, j’ai continué à créer des contenus comme d’habitude. Sauf que je ne m’étais pas du tout dit que j’allais faire un joli mois. Je me disais : « Bon ben, j’arrête de travailler », en gros de vendre des produits.

Les revenus passifs

Pendant cette période-là, j’avais quelques pubs qui tournaient, mais elles tournaient tranquillement. Tu vois, c’était parce qu’on n’était pas vraiment là-dessus, et je me suis rendu compte en allant là-bas. Du coup, nous ne travaillons quasiment pas ou presque pas, à part en publiant quelques vidéos YouTube. Je me suis rendu compte que je gagnais beaucoup plus d’argent que si je travaillais de manière vraiment active. J’ai généré des sommes extrêmement importantes pendant cette période-là.

 

Forcément, j’avais lancé quelques pubs, mais vraiment, pas rapidement. Je les avais bien faites, mais j’avais lancé quelques pubs et je m’étais dit : « Bon, on va voir ». Mais je ne comptais pas dessus fondamentalement. Et je me suis rendu compte que c’est plus que Facebook. Parce que ce sont des pubs Facebook qui me rapportaient énormément d’argent. Il y avait des intervalles de temps très courts, et à chaque fois, je recevais de grosses sommes. Donc, forcément, sur le moment, je me suis forcé, c’était génial. J’ai déjà généré des revenus passifs par le passé, mais là, la fréquence était particulièrement élevée.

 

Mais quand on y pense, tu as cette idée de générer des revenus passivement sur la plage. J’étais sur la plage quand je voulais générer ces revenus passifs. Le problème, c’est qu’en amont, j’avais quand même créé des pubs et même si ces publicités Facebook ne m’avaient pas pris beaucoup de temps dans leur création, eh bien, cela m’avait jamais pris énormément de temps à apprendre.

 

Tu vois, comment est-ce que j’ai fait pour créer des pubs Facebook rapidement, et aussi rentables ? Pas simplement en apprenant pendant plusieurs années les bases du marketing, en apprenant tout ce qui est tunnel de vente, en apprenant à bien gérer la pub Facebook, en apprenant à vendre, en apprenant à créer un bon produit. Et en l’occurrence ce produit, c’était un produit pour apprendre aux gens à générer des clients sur LinkedIn. Donc, ce produit-là m’a rapporté beaucoup. Il continue de me rapporter, mais pendant cette période de temps, j’ai généré beaucoup plus que d’habitude.

 

Et avec du recul simplement, ce que je peux te dire, c’est que pour en arriver là, cela m’a pris beaucoup de temps. Et j’en ai marre de voir des gens qui constamment me parlent de revenus passifs et tout, mais qui ne se rendent pas compte de l’ampleur de la tâche, les personnes qui pensent aux revenus passifs tout de suite, les personnes qui pensent à générer des revenus sans travailler en pensant aux cocotiers. Toutes ces personnes-là ont perdu parce que concrètement, moi, quand je me suis lancé, j’ai aussi rêvé de cocotiers, du fait de travailler sur la plage afin de générer des revenus, en tout cas sur la plage. Du coup, pas forcément de travailler.

 

Et c’est au fur et à mesure du temps, avec cet objectif en tête, que j’ai été amené à aimer mon travail. Et quand tu aimes ton travail, qu’est ce qui se passe ? Tu travailles beaucoup plus et tu augmentes du coup tes chances de générer des revenus passifs si c’est ton objectif. Mais tu vois, ce n’est pas du tout en te focalisant sur les revenus passifs que tu vas réussir à générer des revenus passifs. C’est possible de gagner beaucoup d’argent avec la pub Facebook. Pourquoi est-ce que je te parle de Facebook ? Simplement parce que c’est sans doute l’un des meilleurs moyens pour générer des revenus passifs. Alors, après, tu as aussi le référencement sur ton blog, tu as différentes façons de faire. Tu vois, tu as « différentes techniques », mais il n’y a pas de formule magique. Et en fait, pour en arriver là, il faut tester, tester, tester et encore tester. Et tester beaucoup de choses.

 

Comment est-ce que j'ai commencé ?

Comment est-ce que j’ai commencé ? Moi, je me suis lancé en tant qu’indépendant. D’abord parce que mon premier objectif était de sortir du monde de l’entreprise. Je me suis lancé en vendant mes services, je ne connaissais pas grand-chose. J’avais déjà à ce moment-là en tête l’idée de générer des revenus passivement et tout, mais bon, voilà, j’ai été pragmatique.

 

J’étais dans le concret et je me suis lancé. J’ai vendu mes services en tant que manager. Ensuite, l’objectif, cela a été de simplement aller plus haut. Aller plus loin, me dire comment je fais pour aller au-delà, en termes de revenus. Comment doubler mes revenus ? Comment les tripler ?… Mais d’abord, comment les doubler ? Et c’est comme cela que j’ai été amené consultant, et que j’ai simplement appris les bases du consultant.

 

Comment faire pour vendre mes services à un tarif premium, et à qui ? Comment convaincre un client ?… Et c’est comme cela que je suis finalement devenu expert sur mon sujet, de ce domaine-là, et que j’ai finalement créé un produit d’information, une formation sur le sujet. Et c’est cela, derrière, qui m’a notamment amené à générer des revenus facilement, en plus des autres formations que je fais de temps en temps.

 

Mais je n’ai pas été, comme tu vois, ces nombreuses personnes d’ailleurs qui te poussent à créer des produits, de l’information, des formations, dès le début. Ce n’est pas la clé pour générer des revenus passifs, parce que si tu vends des formations de merde, tu ne vas pas réussir à attirer grand monde et tu ne vas pas convaincre grand monde. Et tu ne vas pas apporter de valeur à grand monde.

 

Donc, d’abord, il faut être humble. Je pense qu’il faut mettre son ego de côté et accepter parfois de vendre son temps contre de l’argent. Et tu vois, c’est le truc qu’on fuit tous. Quand on veut générer des revenus passifs, souvent, on a une douleur profonde. On se dit : « Voilà, il y a un problème aujourd’hui, je vends mon temps contre de l’argent, soit parce que je suis en entreprise, donc j’ai un patron. J’ai un patron qui me demande mon temps ».

 

Tu vois, finalement, côté salarié, qu’est-ce que tu fais quand tu es dans un open space ou dans un bureau dans une entreprise ? Ce que tu fais, c’est que tu échanges ton temps contre de l’argent. Tu dis : « Voilà, je suis disponible de 8 heures à 19 heures ou à peu près, et je suis payé mensuellement pour cela ». Et souvent, on a beaucoup de mal avec cela. Moi, j’ai eu un problème parce que quand j’étais dans le monde de la publicité, j’étais créatif publicitaire. Un truc qui me dérangeait, c’est qu’on disposait de mon temps et j’avais vraiment cet ressenti, je ressentais vraiment cette douleur de disposer de mon temps. On ne disposait pas de moi toute la journée, même si je n’avais parfois pas grand-chose à faire. Il m’arrivait d’avoir pendant quelques heures dans l’après-midi ou le matin rien à faire. Qu’est-ce que tu fais, toi ? Qu’est-ce que t’as le droit de faire ? Rien du tout. Tu es obligé de rester, tu es obligé de rester à disposition et, du coup, on est beaucoup à ressentir cela.

 

Peut-être que c’est ton cas aujourd’hui, mais il faut que tu comprennes vraiment qu’avant d’avoir des revenus automatiques, tu dois avant tout gagner de l’argent, quand tu dors moins. La première fois que cela m’est arrivé, moi, de gagner de l’argent en dormant, quand je me suis réveillé et que j’ai vu sur mon téléphone une notification disant que vous avez gagné tant d’euros, c’était presque comme Noël.

 

Tu as, tu dis : « Mais c’est génial, je dormais ». J’ai gagné de l’argent, avant je trimais comme un fou pour y arriver. Maintenant, cela arrive dans mon sommeil. Il faut toujours se rappeler que cet argent, ce n’est pas quand tu dors qu’il est vraiment créé et qu’il est vraiment généré. C’est pendant que tu es réveillé, et tu mets beaucoup d’efforts au début. Ces efforts, forcément, vont être décroissants avec le temps, parce que c’est au début qu’il faut mettre énormément de travail. Il faut notamment devenir expert dans ton domaine.

 

Tu vois, si tu veux générer de grosses sommes automatiquement, cela ne vient pas par hasard, cela vient en échange d’une valeur que tu apportes. Et plus tu apportes de valeur, plus tu peux gagner de l’argent et notamment automatiquement, mais du coup, au lieu de te concentrer sur le fait de générer des revenus passifs, au lieu de te concentrer sur le fait de gagner de l’argent « sans rien faire » – parce que c’est l’image qu’on a tous – il faut que tu te concentres sur la valeur que tu peux apporter.

 

Comment faire pour devenir tellement bon, tellement doué, dans ton domaine que tu peux apporter énormément de valeurs, beaucoup d’informations et aider concrètement en fait ? On parle d’aider les gens, comment est-ce que tu peux faire pour aider les gens à atteindre leur objectif ? C’est cela le réel, la vraie motivation que tu dois avoir.

 

Tu ne dois pas être concentré sur la finalité qui est l’argent. Parce que si c’est cela, crois-moi, tu vas arrêter beaucoup plus vite que prévu, parce que tu n’auras pas du tout la patience nécessaire. Crois-moi, c’est cela le truc en fait quand tu deviens expert dans ton domaine et que tu te rends compte que tu arrives à apporter de la valeur, des gens contents, des gens venant simplement te dire merci pour tout ce que tu leur as apporté, cela te motive. C’est cela le vrai moteur.

 

Et du coup, qu’est ce qui se passe ? Eh bien, tu continues et tu doubles tes efforts. Moi, j’ai souvent des emails de gens qui me disent : « Merci encore pour tel email » ou « Merci pour tel contenu ». Cela m’a beaucoup aidé à me remettre en question par rapport à cela. « J’ai réussi à trouver des clients grâce à toi, j’ai réussi à doubler mon chiffre d’affaires grâce à toi ». Bref, quand je reçois ce genre de message, je réponds la plupart du temps, quasiment tout le temps d’ailleurs. Et je réponds un truc très simple : « Merci à toi, cela me donne encore plus envie de continuer ». Et c’est vrai, ce n’est pas un mensonge, c’est-à-dire que ce genre de message, c’est le moteur qui va faire que tu vas éventuellement pouvoir générer des revenus passifs, parce que c’est cela qui va te motiver à te donner, à travailler le week-end. Actuellement, je travaille absolument tout le temps.

 

En fait, tu as cette notion de revenu passif, elle n’existe pas en réalité. Tu peux demander à ma copine, tu peux demander à ma famille, peu importe, ils vont te dire que je travaille absolument tout le temps. Pour moi, tu vois, c’est aussi cela qui est intéressant. Ce n’est pas du travail parce que c’est devenu ma passion. C’est quelque chose qui m’anime vraiment. Ce n’est pas du travail donc je peux considérer que c’est des revenus passifs, mais objectivement, si tu me regardais en train de travailler ou quoi. Alors, moi, je le vis très bien, et je suis très organisé par rapport à cela. J’ai tout un tas de process, c’est tout, mais si tu me regardais, tu te dirais que je travaille tout le temps et que du coup, c’est normal que je génère des revenus automatiquement.

 

Mais tu vois un peu le truc ? L’ironie du truc, finalement, c’est beaucoup de travail. Et beaucoup d’argent, très bien, mais aussi beaucoup de travail derrière. Et évidemment, en fait, il y a un délai entre les retombées d’argent et le travail. Si tu veux, je vais par exemple travailler beaucoup aujourd’hui et je vais générer beaucoup d’argent demain ou dans une semaine, ou dans un mois. C’est simplement cela. Il y a un décalage entre les retombées et l’investissement en travail. Et c’est un peu pour cela qu’on parle de revenus passifs, mais en réalité, il y a forcément une cause, une cause à cet argent qui tombe. C’est que tu as par exemple mis tout le temps tout un tas de tunnels de vente en place, tu as fait une conférence en ligne dans laquelle tu parles d’une formation que tu as créée et qui t’a pris plusieurs heures à créer.

 

Bref, tu vois l’idée. Il faut simplement arrêter de penser aux revenus passifs et se dire que c’est passif, parce qu’il n’y a rien de passif. Avec le temps, tu peux en avoir de plus en plus, tu vas faire notamment des investissements immobiliers qui vont te permettre de générer des revenus passifs, mais c’est possible. Mais il faut arrêter de penser à cela. C’est possible, mais avec le temps, tu peux en générer de plus en plus. Mais au début, tu dois charbon.

 

Au début, tu dois juste bosser. Au début, tu ne dois pas compter des heures et tu dois beaucoup plus travailler qu’un salarié. C’est marrant parce que je dis souvent à mes proches, quand j’étais en open space, je fuyais vraiment le cadre, la routine, etc. Et depuis que je suis entrepreneur, depuis que je suis indépendant, en fait finalement, je ne cherche quasiment que cela, parce que c’est ce qui me permet notamment de fournir beaucoup plus d’efforts. Tu vois le fait d’avoir un cadre, le fait d’avoir une routine, cela me permet de travailler sans m’en rendre compte.

 

Tu vois, c’est l’idée, c’est de créer des habitudes qui permettent de travailler énormément sans ressentir de douleur quelconque. Et en plus, évidemment, vu que c’est ma passion, encore une fois, je ne le ressens pas. Et derrière, plus je travaille, forcément plus je gagne et moins j’aurais dans le futur à travailler.

Le mot de la fin

Donc, voilà un peu ce que je voulais te dire par rapport à ce sujet. C’est important parce qu’il y a beaucoup trop de gens qui rêvent de cela et qui peuvent taper éventuellement revenus passifs sur YouTube ou sur Google ou je ne sais quoi, et qui se trompent complètement.

 

Et je sais que ce n’est pas très sexy ce que je viens de dire et peut-être qu’il y a très peu de gens qui sont arrivés jusque-là, dans ce contenu, mais ce que je veux vraiment, je veux vraiment être transparent par rapport à cela, parce qu’il y a trop peu de gens qui le sont. Et ce n’est pas très sexy. Je ne vendrais pas plus de produits avec ce genre de propos, mais c’est important pour moi d’être clair, d’être transparent, d’être honnête par rapport à cela parce qu’il y a vraiment trop peu de gens qui ne le sont pas. Il faut que tu sois prêt simplement à fournir beaucoup d’efforts si ton objectif final, c’est de générer des revenus passifs.