6 compétences à avoir pour être un entrepreneur à succès

Salut à toi et bienvenue !

Salut à toi et bienvenue ! J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui je voudrais te parler de six compétences ou caractéristiques si tu préfères, à avoir pour être un entrepreneur à succès. Pourquoi est-ce que je fais ce podcast? Simplement parce que je suis tombé sur une étude de la plateforme professionnelle LinkedIn qui a analysé les compétences à avoir quand on est salarié en 2019, et que l’on peut le plus valoriser. Celles qui nous sortent du lot en tant que salarié en 2019 et ce qui étaient principalement mis en avant étaient les « soft skills » comme disent les Américains. Les compétences liées à tout ce qui est Empathie, intelligence émotionnelle plutôt que les « hard skills » qui sont, les compétences techniques si je caricature. Ça m’a donc tout simplement inspiré pour faire un podcast lié aux entrepreneurs et il y a pas mal de similarités.

La première compétence

La première compétence pour moi à avoir pour être un entrepreneur à succès, ce n’est pas forcément une compétence à laquelle on penserait de prime abord, c’est le fait d’être à l’aise à l’oral, d’avoir une bonne communication et être capable de bien s’exprimer oralement.

 

Pourquoi est-ce que je te dis ça? Finalement, un entrepreneur c’est quelqu’un qui parle à ses prospects, à ses clients potentiels. Tu vas pour vendre quelque chose, peu importe ce que tu vends, produits ou services. Mais je m’adresse quand même principalement aux prestataires et vendeurs de services. Pour vendre des services, il faut forcément parler à des clients potentiels. 

 

Cela passe par la voix, la communication orale. Alors tu me diras oui, mais on peut trouver des clients sur Internet, etc. Je vais revenir dessus par la suite. Mais on parle avec des gens sur LinkedIn par email sur Twitter peu importe, mais souvent, si tu vends des prestations à un tarif correct, t’es quasiment obligé de parler de vive voix avec la personne au téléphone ou en rendez-vous physique. Beaucoup d’autres choses se jouent à ce moment-là et tu es obligé d’être à l’aise à l’oral. Je te dis, ça n’a pas toujours été mon cas. Tu vois j’étais souvent la personne qui était terrorisée à l’école à l’idée de lire un texte devant la classe, de faire un exposé. Peu importe ce que c’était, dès qu’il fallait aller au tableau et parler devant les gens, j’étais tout simplement terrorisé. Mais aujourd’hui je suis obligé et j’aime ça maintenant de parler avec de nombreuses personnes que ça soit au téléphone ou en rendez-vous physique.

 

Voilà, c’est quelque chose qui s’acquiert, mais tu dois absolument être à l’aise à l’oral même si tu penses qu’être freelance, indépendant, et consultant peut être fait totalement dans une bulle chez soi sans parler à qui que ce soit. C’est faux, notamment si tu veux faire grossir ton business tu vas être obligé de sortir de ta bulle, de ta tanière et de parler concrètement avec des gens et c’est comme ça que tu arriveras à décrocher de gros contrats.

 

 Donc pour moi, une des compétences fondamentales vraiment en tant qu’entrepreneur pour avoir du succès, c’est savoir s’exprimer à l’oral.

La deuxième compétence

La deuxième compétence dont je voulais te parler, c’est le fait de savoir manager des personnes. Alors ça c’est quelque chose qui ne va pas forcément faire plaisir à beaucoup de gens parce que lorsque je me suis lancé en tant qu’indépendant, en tant que freelance, c’était justement pour sortir de l’entreprise. C’était ce cadre-là que je n’aimais pas, qui ne me plaisait pas. Je me disais voilà, je suis fait pour travailler tout seul, tout simplement pour bosser dans mon coin, je suis efficace comme ça, c’est comme ça que je suis dans cette situation-là que je me plais et je voulais vraiment sortir de l’entreprise. Et je me suis rendu compte que plus le business grossit plus on est amené à collaborer avec d’autres gens.

 

Moi aujourd’hui, je travaille avec un associé qui n’est autre que mon frère et donc c’est mon frère qui travaille avec moi. On collabore tous les jours. Donc là tu me diras c’est peut-être plus facile quand c’est ton frère. Je travaille aussi avec d’autres personnes, prestataires de services. Et du coup, tu es finalement obligé de savoir manager des personnes, même si tu t’es lancé en tant que freelance, en tant qu’indépendant.

 

Si tu t’es lancé dans le business de manière générale, peu importe le domaine, pour pouvoir être solo, peinard, pour ne pas subir un patron, tu vas être obligé au bout d’un moment à être amené à travailler avec d’autres personnes et tu vas devoir « business owner » comme disent les Américains, en tant que propriétaire de business, dirigeant, président fondateur, être obligé de diriger des gens.

 

Et quand je dis diriger ce n’est pas comme un psychopathe et dire aux gens « tu fais ceci tu fais cela » parce que les êtres humains ne fonctionnent pas comme ça et ne veulent pas travailler avec quelqu’un comme ça. Il ne faut pas que tu répètes ce que tu as peut être vécu par le passé en entreprise. Donc tu es obligé d’apprendre à manager des personnes et c’est comme ça. C’est en ayant une équipe, en étant capable de monter une équipe qui aime ce que tu fais, qui aime travailler avec toi, et pour ton entreprise.

 

Quand je dis une entreprise, ça peut être un petit business. J’entends « entreprise » au sens très large, mais il faut être capable de gérer une équipe et c’est comme ça que tu pourras grossir. Ce n’est vraiment pas en étant dans ton coin que ça sera possible. Attention à ça il faut avoir un sens du management. Au final ça a été la deuxième compétence pour moi à avoir pour être un entrepreneur à succès.

La troisième compétence

La troisième c’est être capable de communiquer sur les réseaux sociaux. Alors quand je dis communiquer sur les réseaux sociaux, c’est compliqué. Ça devient de plus en plus technique. Tu vois la question sur les réseaux sociaux que ça soit en B to B ou en B to C, je ne sais pas ce que tu fais aujourd’hui, mais si tu cherches à vendre des services tu sais sans doute de près ou de loin que tu dois te pencher sérieusement sur LinkedIn et Twitter et les emails. Tu sais que ce sont un peu les trois piliers essentiels pour trouver des clients aujourd’hui. Si tu fais du B to C, tu as un E-commerce par exemple, tu sais que la publicité Facebook est fondamentale ou alors si tu ne le sais pas j’ai un peu peur pour toi, parce que c’est quand même très important.

 

La communication sur les réseaux sociaux : même si à la fin souvent tu es prestataire de service puisque, je m’adresse principalement à ces personnes-là, si tu vends tes services à la fin tu vas être amené à parler de vive voix au téléphone ou à un rendez-vous physique avec quelqu’un. Mais ça débute très souvent sur les réseaux sociaux. Si tu bosses chez toi, tu n’as pas le monde, tu ne peux pas trouver des clients chez toi. Tu es obligé d’aller sur les réseaux sociaux pour aller tout simplement prospecter. Tu es obligé de maîtriser ces réseaux et comprendre sur quelles plateformes sont des prospects, tes clients potentiels.

 

On vient souvent me voir et me dit : « Je fais du B to B, est-ce que tu penses que Facebook c’est intéressant? Est-ce que tu penses que Instagram c’est intéressant? » Il faut vraiment clarifier ça et ça s’apprend tu vois les réseaux sociaux, mais il y en a beaucoup qui essaient de totalement déléguer ça et qui se disent que ça n’est pas important ou alors qu’ils ne sont pas compétents ou que c’est trop compliqué.

 

Mais si aujourd’hui tu te lâches l’affaire par rapport aux réseaux sociaux et si tu te dis que c’est trop compliqué et qu’il vaut mieux tout de suite déléguer ça, pour moi c’est une grosse erreur parce qu’il faut quand même avoir une certaine compréhension pour éventuellement bien déléguer le travail. Aujourd’hui je délègue du travail, mais je sais exactement ce qu’il faut déléguer et à qui quelles compétences sont nécessaires, etc.. Parce que je maîtrise les réseaux sociaux, c’est mon métier. Évidemment je m’informe tous les jours, t’es pas obligé de faire une obsession comme ça, peut être le cas pour moi, mais je t’invite quand même à être au courant de ou sont tes clients. Tu vois si tu es consultant il faut que tu saches qu’il y en a beaucoup. Il y a beaucoup de clients qui sont sur LinkedIn et tu peux les atteindre par email.

 

Si tu as un magasin, de suppléments alimentaires par exemple, il faut que tu saches que tes clients soient en grande partie sur Facebook et que tu peux les toucher grâce à la publicité Facebook. Essaies quand même d’avoir une bonne compréhension même si elle est un peu globale, générale et pas très précise des réseaux sociaux. C’est essentiel et ils vont évoluer. Il faut quand même se tenir au courant assez régulièrement. Tu n’es pas obligé d’être un expert en réseaux sociaux il y a des professionnels pour ça, mais il faut avoir une certaine vue et compréhension.

 

C’était mon troisième point sur la troisième compétence pour moi à avoir pour être un entrepreneur à succès.

La quatrième compétence

La quatrième compétence à avoir c’est qu’il faut être un vendeur intelligent. Alors qu’est-ce que je veux dire par là? Ça va un peu de pair avec le fait d’être à l’aise à l’oral. Mais quand je dis ‘vendeur’ il y a beaucoup de gens qui vont avoir directement en tête le vendeur de carpettes? Le VRP, le costard cravate, le vendeur forceur, celui qui essaie de vendre sa camelote à tout prix sans se préoccuper de ce que désire la personne en face de ce dont a besoin la personne en face.

 

Mais aujourd’hui en 2019 ou peu importe le moment où tu écoutes ou tu lis ça, peu importe le moment où tu consommes ce contenu, il faut que tu comprennes qu’être un entrepreneur à succès ça passe forcément par une maîtrise de la vente. 

 

Et quand je parle de vente c’est de la vente intelligente, le fait de ne pas forcément ni uniquement s’appuyer sur de la data, faire de la vente froide.

 

Tu ne vends pas de manière juste rationnelle. Ce n’est pas en mettant uniquement des données, des data, des chiffres, que tu vas réussir à convaincre quelqu’un. Il faut que tu sois capable d’écouter les problèmes des gens pour ensuite proposer une solution. Mais il faut que tu sois vu comme la personne qui comprend ses clients et c’est comme ça que tu auras du succès au moins une fois. 

 

Un ancien client m’avait dit « si vous, en tant qu’entrepreneur,  comprenez les gens, vous allez gagner ». Il m’a dit ça en une phrase extrêmement simple. A l’époque je me disais, c’est un conseil un petit peu simple et assez logique. Mais aujourd’hui je m’en rends compte qu’il avait raison. Si tu ne comprends pas, tu fais comme beaucoup d’entrepreneurs à essayer de vendre à tout prix ton truc, ton service, ton produit peu importe, alors qu’il n’y a pas forcément de compréhension des besoins du marché ou de client potentiel. Tu fonces droit dans le mur. 

 

J’ai vu beaucoup de gens arrêter l’entrepreneuriat, mettre la clé sous la porte, fermer leur business parce que justement ils étaient trop obnubilés par ce qu’ils avaient à vendre et non pas par le fait de régler un problème précis ou le fait d’apporter des bénéfices à leurs clients.

 

Attention à ça, il faut que tu sois un vendeur intelligent ça passe par de la compréhension d’abord, de l’écoute et ensuite par la soumission de ta solution à la personne. Il faut mettre ta solution sous les yeux de la personne, mais de manière douce et soft. Il ne s’agit absolument pas de spammer par email 40 milliards de messages, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne.

Cinquième compétence

Cinquième compétence à avoir pour être un entrepreneur à succès : c’est savoir gérer son temps.

 

Je me rends compte aujourd’hui que je fais énormément de choses, je crée du contenu sur YouTube, contenu par email, je crée des formations, j’aide des clients en coaching, j’accompagne personnellement certaines entreprises.  Je gère de la publicité et je des équipes qui gèrent ceci et cela. Je fais énormément de choses et je ne peux le faire aujourd’hui que parce que j’ai une gestion quasi militaire de mon temps. Tu n’es pas obligé de faire autant de choses que moi. D’ailleurs, je ne t’invite pas à faire ça parce que c’est plutôt « casse-gueule ».

 

 Pour pouvoir faire grossir ton business de manière exponentielle, il faut savoir déléguer des tâches et organiser son temps. Savoir sur quoi mettre les efforts et sur quoi abandonner les efforts parce qu’il y a certaines tâches que tu fais aujourd’hui qui n’ont absolument aucune valeur en soi pour ton entreprise et tu ne t’en rends pas forcément compte. Mais savoir gérer son temps, pour moi, c’est une des choses les plus importantes parce que c’est essentiel en fait quand tu veux grossir.

 

Aujourd’hui je sais exactement ce que je fais à 8 heures, à 9 heures, à 10 heures, à 11 heures, à midi, etc… Si je fais le podcast, c’est parce qu’il est telle heure et je suis obligé de faire ça.

 

 Mais c’est ancré dans mes habitudes parce que c’est comme ça que je suis le plus productif et que j’arrive à simplement accomplir beaucoup de choses. Ça me permet d’atteindre mes objectifs tranquillement sans stress et sans me dire « il faut que je prospecte », « il faut que je fasse aussi cela ». Je suis extrêmement serein parce que je me suis créé un cadre structurant.

 

Donc pour moi, il faut savoir gérer son temps pour avoir du succès en tant qu’entrepreneur et je t’invite à revoir ta routine si elle est chaotique aujourd’hui.

Sixième compétence

Sixième et dernière compétence à avoir : Etre un leader, une autorité, être vu comme un expert.

 

Cela ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Tu ne décides pas d’être un expert, tu ne décides pas d’être un leader.

 

 Une autorité dans ton marché s’acquiert au fur et à mesure du temps, mais ça passe par le fait de se former, de pratiquer et de tester des choses. Tu vois qu’il y a beaucoup trop de personnes qui se déclarent expertes du jour au lendemain sans forcément avoir prouvé grand-chose et c’est problématique.

 

Aujourd’hui c’est facile, tu vois beaucoup de gens qui sont bons en création de contenus et qui vont dire voilà je suis expert en ceci cela. Et pour le coup, tu ne peux que les croire parce qu’ils sont très forts dans le domaine. Alors que pour beaucoup c’est du vent, ça ne repose sur pas grand-chose derrière.

 

Donc attention à ça, il faut être un expert, mais pas un expert en apparence. Il faut qu’il y ait de la matière derrière mais il ne faut pas à tout va.  Il ne s’agit pas d’être un expert superficiel. Tu dois maîtriser ton sujet parce que les choses deviennent de plus en plus compliquées, que tu sois expert en marketing, en SEO, en copyright, en web design, peu importe, les choses vont de plus en plus vite, sont de plus en plus complexes. Tu dois avoir une compréhension approfondie des choses et les gens qui restent en surface, crois-moi, n’auront aucun succès à terme.

 

C’est un château de cartes qu’ils construisent, c’est un business qui repose sur un château de cartes. Si tu n’es pas expert. C’est un petit peu l’époque qui veut ça. Peut-être aujourd’hui il y a une espèce de tendance à la « sur communication », qui fait que tout le monde se déclare expert, tout le monde dit qu’il est compétent en ceci et en cela, et dans quelques années on en reparlera, mais je pense que plus beaucoup de gens ne resteront sur le marché.

Mot de la fin

Donc voilà pour les six compétences à avoir pour être un entrepreneur à succès selon moi. Si tu veux être un vendeur intelligent et être capable de vendre des solutions et de parer aux objections que l’on peut opposer, j’ai créé une formation qui s’appelle « mot magique » et qui a un tarif de lancement jusqu’à dimanche minuit. Dedans je te donne vingt-trois formules pour influencer tes clients potentiels.

 

Ce sont des formules qui jouent sur les réactions instinctives et l’inconscient des clients et qui te permettent de faire passer quelqu’un qui te dit non à simplement le transformer en client, à le convertir en client.

 

 Si ça t’intéresse, tu cliques juste en haut sur le « i » sur YouTube, sinon tu as le lien en description. Voilà un petit peu ce que je voulais te dire aujourd’hui.

 

Merci d’avoir écouté ce podcast jusqu’au bout. Si tu souhaites aller plus loin, inscris-toi à mes emails quotidiens dans lesquels je partage des conseils et techniques pour trouver plus de clients rentables et pour vendre des services à prix d’or. Pour cela tu cliques jusqu’en haut sur le « i » si tu es sur YouTube, tu as aussi le lien en description. Tu recevras en bonus une formation vidéo gratuite pour trouver des clients rapidement en freelance. Tu peux également t’abonner à la chaîne YouTube si ce n’est pas déjà fait.

 

Je te dis à très vite. En attendant, n’oublie pas, vis sans limites.