20 conseils pour ton groupe Facebook (2019)

Salut à toi et bienvenue !

J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, je voudrais te donner 20 conseils pour ton groupe Facebook, si tu es coach, consultant, formateur, freelance, bref, prestataire de service de manière générale, cela va t’intéresser parce que les groupes Facebook aujourd’hui sont une véritable mine d’or. Ils te permettent d’attirer des prospects et de les convertir en clients derrière. J’ai tout un tas de choses à partager avec toi. Je t’invite vraiment à les implémenter, à les mettre en œuvre pour avoir des résultats dans ton business. Je vais me dépêcher un petit peu parce que cela va être un petit peu dense, mais cela peut être très utile.

Premier conseil

Premier conseil : met le groupe Facebook, ton groupe Facebook, au centre de ton écosystème. Si tu as une présence sur les réseaux sociaux, sur YouTube, sur je ne sais pas Twitter, Linkedin, etc. met ton groupe Facebook comme porte d’entrée de ton tunnel de vente – si on peut utiliser ce genre de termes-là. Il faut que tu mettes ton groupe Facebook en première étape. C’est la première chose que les gens doivent voir quand ils sont intéressés par ce que tu proposes et par ce que tu dis sur les réseaux sociaux. La première étape, c’est de rejoindre ton groupe Facebook. Donc, met-le bien en avant absolument partout.

Deuxième conseil

Deuxième conseil que je voulais te donner : pense à ce que les gens vont taper dans la barre de recherche Facebook quand tu vas réfléchir à ton nom de groupe. Tu vois, moi, par exemple, j’ai plusieurs groupes Facebook, mais mon principal je l’ai appelé « freelance élite ». Et freelance élite, pourquoi ? Simplement parce que je sais que les gens tapent « freelance » quand ils recherchent quelque chose sur Facebook. Tu vois, il y a des gens qui vont chercher des groupes sur le freelancing, ils vont taper « freelance » et du coup, ils vont éventuellement tomber sur moi, parce que mon groupe a le mot « freelance » en tout début.

 

Donc, pense à cela et en fonction de ce que les gens tapent sur Facebook, ta cible, je parle bien de ta cible, tu vas pouvoir adapter ton nom. Par exemple, si tu t’intéresses aux peintres en bâtiment et que les peintres en bâtiment cherchent un groupe Facebook pertinent pour eux, tu mets les « peintres en bâtiment :… » et tu mets autre chose. En gros, il faut que tu commences par le mot clé, le mot le plus important pour ta cible et qui la définit.

Troisième conseil

Troisième conseil : créer un lien court pour ton groupe Facebook. Moi, ce que je t’invite à faire, c’est par exemple de changer l’URL de ton groupe Facebook. Moi, j’ai mis « /freelance-elite » du coup parce que c’est le nom de mon groupe Facebook. Ne met pas l’URL par défaut que Facebook te donne parce que cela va être l’enfer du coup derrière pour partager ton groupe si quelqu’un – je ne sais pas – même dans un déjeuner, un cocktail, quelqu’un te dit : « C’est quoi ton groupe Facebook ? » ; si tu lui dis « 0 1 2 3 », cela va être compliqué. Il faut que tu dises : « facebook.com/freelance-elite », par exemple. Encore, je ne suis même pas sûr que ce soit cela, mais bref, « / » et met le nom de ton groupe très clairement derrière et très simplement. Donc, créer un lien court.

Quatrième conseil

Quatrième conseil : met ton groupe Facebook à la fin de tes emails si tu envoies des emails régulièrement. C’est important parce que cela va te permettre derrière de décrocher des prospects, d’attirer des prospects assez facilement et surtout si tu fais de l’emailing massif. Soit clair par rapport à la plus-value de ton groupe, tu vois : groupe d’entraide pour ceci, cela, par exemple, deux points, et tu mets ton groupe Facebook avec son lien court comme je te l’ai dit juste avant.

Cinquième conseil

Cinquième conseil : met un questionnaire pour filtrer les gens sur ton groupe Facebook où il y a plein de touristes, il y a plein de gens qui n’ont pas grand-chose à faire sur le groupe. Du coup, je les filtre grâce à deux questions que j’ai mis sur mon groupe Facebook. Je leur demande quels sont leurs objectifs et ce qu’ils font en gros dans la vie, parce que je ne veux que des vrais freelances et des gens sérieux, tu vois, qui ont de bons objectifs, pas simplement de gagner de l’argent très vite, parce que ce sont des bêtises.

 

Donc, en gros, je filtre comme cela avec un questionnaire. Et je t’invite à faire exactement la même chose. Quelles sont les questions qui te permettent de filtrer les personnes et de n’avoir que des gens pertinents dans ton groupe Facebook ? Donc, ça, tu peux le faire dans les paramètres de ton groupe assez facilement.

 

Sixième conseil

Sixième conseil que je voulais te donner : tu peux lier différents groupes. Si tu as différents groupes Facebook, tu peux les lier ensemble dans les paramètres pour qu’ils soient simplement recommandés, pour qu’ils se recommandent entre eux, si tu as un groupe Facebook, il va mettre tes autres groupes Facebook en recommandations s’ils sont liés.

 

Donc, ça, c’est un bonus. C’est vraiment seulement si tu as plusieurs groupes Facebook, mais de manière générale, ne te disperse pas trop et concentre-toi sur un seul groupe Facebook. Cela prend déjà un petit peu de temps à grossir. Donc, concentre tes efforts sur un seul à la fois et après éventuellement, tu en crées plusieurs si tu as par exemple plusieurs cibles. Là, cela peut être pertinent, mais fais-en-un à la fois. Et si tu en as plusieurs de manière générale, lie-les. Comme cela, ils seront recommandés.

Septième conseil

Septième conseil : ne lie pas ton groupe Facebook à ta page. Moi, il y a plein de gens qui ne me trouvent pas, qui me disent : « Oui, alors, c’est bizarre, je ne vois pas ton groupe Freelance Elite lié à ta page ». Tu sais parce que tu as les groupes qui sont liés à ta page sur ta page Facebook. Tu peux les voir normalement apparaître mais il faut savoir que si tu fais cela, cela va réduire en gros la portée de tes publications. C’est quelque chose qui n’est pas très connu, mais Facebook en gros, il lie ça à ta page.

 

Ils vont se dire : « Bon bah, du coup, il a déjà un petit peu de communauté, etc. Du coup, on ne va pas trop pousser ses posts ». Alors que si tu crées un groupe Facebook qui n’est pas lié à ta page, l’engagement va être beaucoup plus important. Cela va te permettre derrière d’avoir un engagement beaucoup plus important dans le sens où tes posts sur ton groupe Facebook seront beaucoup plus diffusés par Facebook. Cela peut paraître un petit peu étonnant dit comme cela, mais je t’assure que c’est vrai. C’est vrai et c’est pour cela que je ne lie absolument pas mon groupe Facebook à ma page Facebook.

Huitième conseil

Huitième conseil : invite les gens à activer les notifications pour qu’ils ne ratent absolument rien des publications sur ton groupe. Demande-leur d’activer les notifications pour recevoir toutes les publications, ou alors les publications les plus pertinentes, les plus intéressantes. Et ça, simplement, cela va leur permettre de voir beaucoup plus tes publications et d’engager avec tes publications et du coup, c’est un cercle vertueux, il y a un effet boule de neige. Plus il y a d’engagements, plus ton groupe Facebook est référencé aussi sur Facebook, plus il est suggéré à d’autres personnes qui ne connaissent pas ton groupe. Bref, donc tu as intérêt à ce que l’engagement soit fort et pour cela, il faut que tes posts soient visibles et cela passe notamment par cette histoire de notification.

Neuvième conseil

Neuvième conseil : bosse bien ta bannière. Ta bannière sur ton groupe Facebook, elle doit être extrêmement claire sur sa valeur ajoutée et sur la valeur ajoutée du groupe. Il faut que la valeur ajoutée de ton groupe soit extrêmement claire sur ta bannière, ne fais pas compliqué et appelle les gens si possible à l’action. Appelle-les à rejoindre ton groupe mais il faut que cela soit clair par rapport à la cible. Il faut que la cible soit bien annoncée. En gros, si tu vises les peintres en bâtiment, tu vas mettre peintre en bâtiment sur la bannière et il faut évidemment qu’elle soit sexy et impactant, tout simplement. Comme cela, cela va pousser les gens à vouloir s’inscrire, rejoindre ton groupe Facebook.

Dixième conseil

Dixième conseil, tu vois, c’est assez dense : épingle des règles, une charte de bonne conduite sur ton groupe. C’est important parce qu’il y a beaucoup de gens qui font un petit peu n’importe quoi par rapport à cela. Tu vois, il y a beaucoup de gens qui ne respectent pas les règles. Déjà, même si tu vas épingler une charte ou des règles, il y a beaucoup de gens qui vont passer à côté et qui ne vont pas du tout respecter cela.

 

Donc, voilà, en tout cas, cela te permet de limiter quand même les dégâts si tu ne veux pas que les gens fassent leur promotion par exemple sur ton groupe, comme c’est mon cas. Parce que moi, ce n’est pas du tout le but de mon groupe. L’idée, c’est que ce soit un groupe d’entraide. Il faut que tu le dises très clairement. Moi, j’ai un poste épinglé avec en gros écrit « A LIRE ». Et cela permet derrière d’avoir beaucoup moins de spam, beaucoup moins d’autopromotion, et du coup d’avoir des publications beaucoup plus intéressantes et du coup un meilleur engagement évidemment, et du coup beaucoup plus de postes qui sont visibles par ton audience, etc. Tu as compris le principe.

Onzième conseil

Onzième conseil pour augmenter l’engagement, c’est une petite astuce qui est pas mal : écris aux contributeurs en privé pour les remercier tout simplement, parce que dans les paramètres de ton groupe Facebook, tu peux voir les top contributeurs, les contributeurs les plus actifs et du coup les remercier. C’est toujours sympa, cela motive toujours plus les gens de participer et de continuer sur cette lancée-là. Et il faut savoir que tes top contributeurs, ce sont quand même le moteur de ton groupe Facebook.

 

Donc, tu as intérêt à ce qu’ils continuent. C’est toujours génial. Moi, je suis toujours impressionné par, tu vois, le volontarisme de certains. Il y a des gens qui sont très actifs notamment sur mon groupe Facebook. Et c’est juste génial parce que ce sont eux en grande partie qui permettent un bon engagement sur le groupe et d’avoir une communauté vivante, active et d’entraide. Donc, voilà, remercie-les. Au passage, si tu peux, tu peux les voir dans les paramètres de ton groupe.

Douzième conseil

Ensuite, douzième conseil : il faut désigner des modérateurs. Tu vois, moi, pendant longtemps, je n’avais pas de modérateur, je faisais tout cela à la main. Aujourd’hui, j’ai un modérateur parce que sinon je ne pourrais jamais accepter toutes les personnes. Déjà, je suis complètement sous l’eau dans le sens où il y a beaucoup de gens qui veulent rejoindre mon groupe, mais vu que j’ai des questions et que je filtre, mais vraiment de manière extrêmement intensive, je ne pourrais pas passer toutes mes journées à regarder. Tu vois, déjà, même mon modérateur… – il faudrait que j’en prenne un deuxième d’ailleurs – mais mon modérateur, il a pas mal de boulot et tout, mais il me permet de… il me mâche beaucoup de travail, tu vois. Moi, je ne pourrais pas faire tout ce travail-là parce que j’ai beaucoup de choses à faire aussi.

 

Donc, il me permet de modérer, de supprimer des posts quand c’est nécessaire, quand il y a de l’autopromotion par exemple, d’accepter des gens qui veulent rejoindre le groupe, etc. Donc, dès que tu peux, désigne un modérateur. Cela va te permettre de te concentrer sur ce qui est le plus important, notamment la création de contenus intéressants sur ton groupe.

Treizième conseil

Treizième conseil, c’est bien de montrer les coulisses, tu vois, de ton business. Encore une fois, là, je te parle principalement d’un groupe Facebook si tu fais du business, si tu es entrepreneur. C’est bien de montrer les coulisses, de montrer des photos de choses sur lesquelles tu travailles, sur un prototype. Moi, tu vois, par exemple, je suis en train actuellement de monter ma startup. J’en parlerai sans doute sur mon groupe Facebook en premier. C’est là que j’en parlerai le plus, la communauté qui est sur mon groupe Facebook, c’est la partie de ma communauté qui est quasiment la plus active. Donc évidemment, je lui en parlerais. Tu vois, je parlerai de ce projet et je montrerais comment cela se passe. Mais donc, voilà, montre des choses en exclusivité. Cela donne un réel intérêt à ton groupe Facebook.

Quatorzième conseil

Fais des vidéos en live, enfin, des vidéos ou des live, parce que c’est une des choses qui, vraiment Facebook avantage tout ce qui est vidéo et live. Ils te mettent ça en avant de manière très importante. Donc, les gens de ton groupe ont de grandes chances de tomber dessus. Ils ont de grandes chances de voir tes vidéos, tes live. Donc, abuses-en si tu peux. C’est vraiment un point important. C’est bien de faire des posts textes, des publications photos, mais les publications vidéos et les live, il n’y a rien de mieux pour l’engagement.

Quinzième conseil

Quinzième conseil : fais des sondages. Les gens adorent cela. Cela te permet en plus de comprendre un petit peu ce que les gens, ton marché, ta cible veut. Fais des sondages. Les gens participent beaucoup. Et encore une fois, cela augmente l’engagement. C’est toujours très bien pour ton groupe.

 

 

Seizième conseil

Les débats aussi, cela te permet d’augmenter l’engagement. Alors, tu vois, je ne sais pas mais par exemple si je voulais m’amuser, je dirais : « C’est quoi le mieux entre la plateforme A et la plateforme B ? », la plateforme pour freelance A et la plateforme pour freelance B. Nous, on a une espèce de culture antiplateforme pour freelance sur mon groupe, justement, moi, je l’ai créé en opposition à cela. C’est pour cela que je l’ai appelé Freelance Elite. L’idée, c’est que les gens ne soient pas dans un délire de 5 euros la prestation, comme cela peut être le cas sur certaines plateformes. Donc, voilà, si je parle de Upwork par exemple et, je ne sais pas, Codeur, si je fais un match, je sais que l’engagement va être très important. D’ailleurs, je vais peut-être le faire du coup. Mais tu vois, l’idée, c’est de faire des débats qui poussent à l’engagement. Il y a forcément beaucoup de gens qui vont répondre à ce genre de publications et cela te permet d’avoir plus de visibilité, etc.

Dix-septième conseil

Dix-septième conseil : utilise des outils d’automatisation pour poster sur ton groupe Facebook. Cela te fait gagner énormément de temps. Tu n’es pas obligé de poster en temps réel tes publications parce que cela peut prendre du temps. Utilise des outils comme Meet Edgar. Tu vois, c’est un outil d’automatisation mais il y en a plein d’autres qui te permettent simplement de publier pour toute une semaine si tu veux. Par exemple, tu prends le lundi et tu publies, tu programmes tes publications pour mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche si tu as envie de publier une fois par jour, mais je te conseille d’être assez actif. Donc, utilise un outil d’automatisation, cela va te faire gagner du temps.

Dix-huitième conseil

Dix-huitième conseil, ça, j’en ai un peu parlé mais tu peux poser des questions extrêmement précises à ton audience pour comprendre un petit peu les problématiques de tes clients. Moi, il y a beaucoup de gens qui me disent : « Mais je ne sais pas exactement ce qui intéresse mon marché. Je ne sais pas exactement ce qui peut être pertinent comme promesse. Je ne sais pas quoi mettre en avant. Je ne sais pas quel bénéfice mettre en avant ».

 

Pourquoi est-ce que tu ne me demandes pas ? C’est ça l’intérêt d’un groupe Facebook. Cela te permet de poser des questions extrêmement précises et en fonction du jargon utilisé, des mots utilisés, de ce qui intéresse le plus les gens, tu vas pouvoir modeler ta promesse, ta proposition de valeur et écrire une phrase extrêmement courte, simple, qui va directement faire mouche auprès de ta cible. Tu peux « utiliser » ton l’audience sur ton groupe Facebook comme un espèce de crash test pour confronter tes idées au marché très concrètement et ajuster tout ce que tu proposes. Et comme cela, tu vas avoir beaucoup plus de résultats quand tu prospecteras sur LinkedIn, par email, etc. parce que tu auras testé sur le terrain ce que tu avances tout simplement.

Dix-neuvième conseil

Dix-neuvième conseil : utilise le contenu de ton groupe Facebook pour d’autres sources, pour d’autres plateformes. Par exemple, tu peux très bien prendre des témoignages de ton groupe Facebook, de clients sur ton groupe Facebook et les mettre sur ton site internet. C’est toujours très intéressant. Il faut voir les groupes Facebook comme vraiment une machine à contenus. Il y a tout le temps tout le temps des choses qui sont postées. Moi, sur mon groupe, cela n’arrête pas. Et du coup, tu peux très bien utiliser ce contenu-là et le reposter ailleurs, à condition évidemment que les gens soient partants pour cela, qu’ils soient d’accord, mais tu peux publier sur ton groupe Facebook et réutiliser cette même publication si elle a marché par exemple, sur LinkedIn ou Instagram, etc. Donc ça, cela peut être très utile.

Vingtième conseil

Vingtième et dernier conseil : utilise ton groupe pour faire grossir ta mail list. Ta mail list, cela a beaucoup d’intérêt, je ne te l’apprend pas. Cela te permet de vendre tes prestations. Cela te permet d’utiliser les gens de ta liste pour créer des audiences similaires sur Facebook et pour toucher des personnes qui ne connaissent pas. Bref, tu as intérêt à faire grossir ta mail list grâce au groupe Facebook parce qu’on ne sait pas, peut-être que dans 5 ans, les groupes Facebook seront un petit peu différents, etc. Ce sera moins facile de, je ne sais pas, récupérer les emails. Donc, tu as intérêt à le faire dès maintenant. Donc, n’attend pas plus, tout simplement.

Le mot de la fin

Voilà, c’était mes 20 conseils pour ton groupe Facebook. Ce qui te manque concrètement derrière, c’est comment assembler tout cela, comment lier toutes ces parties ensemble pour avoir un système qui attire des clients gratuitement. Attirer des clients gratuitement sur Facebook, c’est faisable à condition d’avoir le bon système, d’avoir un système efficace et qu’on te montre étape par étape. Et c’est la raison pour laquelle j’ai créé une formation qui est disponible à un tarif de lancement jusqu’à lundi minuit. Après, il prendra son tarif normal. Tu as le lien en description si cela t’intéresse, si tu veux en savoir plus ou si tu veux directement la prendre, c’est le même lien. Dedans, je te donne absolument tout ce que je sais pour attirer les prospects et les convertir en clients grâce à un groupe Facebook. L’intérêt, c’est que derrière, c’est totalement gratuit. Voilà je te laisse, le lien est en description. A très bientôt !