10 astuces pour augmenter ses revenus en freelance

Salut à toi et bienvenue !

J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, je voudrais partager avec toi 10 astuces pour augmenter tes revenus en freelance, en tant que prestataire de services de manière générale. Tu sais sans doute, ce n’est pas évident d’augmenter ses revenus, de doubler son chiffre d’affaires. Peut-être que tu te demandes comment faire. Et je voudrais partager avec toi pas mal de choses tirées de mon expérience. Et les trois dernières astuces sont celles qui sont pour moi les plus efficaces, mais il y en a un paquet qui devrait t’aider à atteindre tes objectifs.

Première astuce

Première astuce, c’est déjà de commencer à facturer non pas à l’heure, comme beaucoup de freelances le font, comme beaucoup de prestataires de services le font, mais en fonction de ta valeur ajoutée. Alors, ce n’est pas toujours évident. Ce n’est pas toujours quelque chose de facile à faire, surtout pour les professions créatives. Tu vois, si tu es graphiste, si tu es web designer, si tu es photographe par exemple, ce n’est pas forcément évident de facturer en fonction de ta valeur ajoutée. Et si tu peux y arriver, c’est quelque chose qu’il faut vraiment faire.

 

Comment est-ce que tu fais concrètement ? C’est en estimant combien est-ce que tu peux faire gagner d’argent, de temps à tes clients. Et tu vas facturer en fonction de cela. Par exemple, si tu peux faire gagner 100 000 euros à un client, tu vas le facturer, allez disons 10 %, donc 10 000 euros. Tu vois ? C’est extrêmement facile en théorie. Ce n’est pas toujours évident dans la pratique, mais si tu arrives à appliquer cela à ton propre cas, tu vas pouvoir grandement augmenter tes revenus, en tout cas, bien plus que si tu factures à l’heure. Ce qui est malheureusement le cas de beaucoup d’indépendants. La plupart des freelances aujourd’hui facturent à l’heure. En fait, ce qu’ils font, c’est qu’ils appliquent le modèle du salariat au freelancing, à la prestation de services en tant qu’indépendant. Et c’est une grosse erreur parce qu’être entrepreneur, c’est très différent d’être salarié. Tu ne vends pas ton temps contre de l’argent, en tout cas, il ne faut pas le faire si tu veux bien t’en sortir.

 

Ça, c’est la première astuce, c’est le premier conseil que je pourrais te donner pour augmenter tes revenus. Et ce n’est pas un petit conseil. Moi, ça a changé beaucoup de choses pour moi. C’est ce qui me permet de bien gagner ma vie aujourd’hui.

Deuxième astuce

Deuxième conseil, deuxième astuce que je voudrais te donner, c’est de mettre à jour constamment ton portfolio. Alors, cela n’a pas un impact direct autant en tout cas que le premier conseil de mettre son portfolio à jour tout le temps. Mais en fait, si tu ne le mets pas régulièrement à jour et que par exemple tu le laisses un petit peu de côté pendant un an, tu as peut-être pas mal de choses entre temps qui ont été faites, tu as peut-être bossé avec pas mal de clients entre temps, et tu as peut être atteint de gros objectifs. Peut-être que tu as bossé avec de gros clients. Et du coup, les gens qui tombent sur ton portfolio, ils ne le voient pas si tu ne mets pas cela à jour. Donc, tu laisses peut-être de l’argent sur la table aujourd’hui en ne mettant pas à jour son portfolio.

 

Donc, dis-toi qu’à chaque fois que tu bosses avec un gros client ou avec un client tout court en fait, à chaque fois que tu finis un projet et que tu termines un projet, je t’invite à vraiment mettre à jour ton portfolio. Ce serait dommage de simplement passer à côté de clients qui se disent que tu n’es pas le bon freelance pour eux, le bon consultant pour eux parce qu’ils n’ont pas vu simplement un cas similaire au leur sur ton portfolio, alors que tu as déjà traité des cas similaires. C’est juste que tu ne les as pas mis sur ton portfolio. Donc, attention à cela. Tu peux laisser pas mal d’argent sur la table.

Troisième astuce

Troisième astuce, c’est de faire des relances auprès de gens qui ont exprimé un intérêt par le passé. En fait, il y a beaucoup de gens, ce qu’ils font, c’est qu’ils vont – on va parler par la suite de prospection un petit peu – partir à la chasse aux clients et il y a parfois des gens qui expriment un intérêt, tu vois, qui disent : « Ah tiens, oui cela peut m’intéresser. Pas tout de suite, mais cela peut être le cas dans X temps, dans X mois, X années, etc. ». Et il y a beaucoup de freelances, beaucoup de prestataires de services qui passent complètement à côté de cela et qui ne font pas de relances.

 

Il faut que tu te tiennes un tableau Excel ou ce que tu veux, peu importe la forme. Il faut que tu te tiennes un tableau dans lequel tu notes toutes les personnes qui ont exprimé un certain intérêt pour les services. Et, comme ça, ce que tu peux faire, c’est – pendant les périodes creuses par exemple, mais moi, je t’invite à faire cela régulièrement – tout ce que tu peux faire, c’est les relancer, leur écrire sur LinkedIn ou par email ou tu peux les appeler directement si tu as leur numéro de téléphone. Et tu vas simplement les relancer sur leur problématique en leur demandant est ce qu’ils ont réussi à résoudre un tel problème. Et si ce n’est pas le cas, tu peux proposer un rendez-vous téléphonique. Et tu vas te rendre compte qu’il y a plein de gens que tu as dans ton stock de prospects, de clients potentiels, qui peuvent simplement être « ressuscités », dans le sens où tu peux les transformer en clients, même plusieurs mois, voire plusieurs années après.

 

Moi, j’ai plein de gens qui, une fois relancés, après un an, sont intéressés par mes services, par mon accompagnement parce qu’ils ne l’étaient pas par le passé pour une question de timing ou de planning, ou peu importe. Et en l’occurrence, une fois que je les relance, ils sont très intéressés. Donc là, pour le coup, c’est quelque chose qui peut te faire gagner beaucoup plus de manière quasi instantanée, à partir du moment où tu fais des relances. Si cela se trouve aujourd’hui, tu as déjà des personnes que tu peux recontacter, relancer. Et il suffit du coup de creuser cela, de sortir ton document ou regarder les profils LinkedIn dans ton stock, regarder les différents échanges que tu as eus par email. Bref, regarde simplement ce que tu as, et fait des relances. Tu vas voir que tu vas peut-être pouvoir générer de nouveaux clients, de nouveaux contrats, grâce à cela. Donc, fait des relances régulièrement.

Quatrième astuce

Quatrième astuce, demande des témoignages. Alors ça, moi, j’en parle assez souvent des témoignages, mais il faut vraiment comprendre que c’est un élément essentiel dans ta communication. Il y a beaucoup moins de gens qui viennent vers moi grâce aux témoignages que j’ais sur mon profil LinkedIn. Alors, peu importe où tu mets tes témoignages. Peu importe que ce soit sur ton site, sur ton profil LinkedIn, peu importe, mais il faut savoir que si tu as de très bons témoignages, cela peut convaincre pas mal de gens. Et cela peut du coup indirectement te faire gagner beaucoup d’argent, beaucoup plus d’argent.

 

Moi, je t’invite à chaque fois, un peu comme pour ton portfolio, à chaque fois que tu termines un contrat avec un client, à chaque fois que tu termines un projet, si la personne est satisfaite, je t’invite à lui demander un témoignage. Et le meilleur témoignage qui soit, c’est le témoignage vidéo, mais si tu n’as pas envie de d’embêter, tu demandes simplement un témoignage par écrit sur ton profil LinkedIn ou simplement sur ton site, peu importe. Et tu demandes l’autorisation pour l’afficher sur Internet. Mais ça, tu vas voir que ça a un énorme pouvoir. Et à partir du moment où tu as trois, quatre, cinq ou six, voire plus témoignages, eh bien, les gens vont te faire beaucoup plus confiance et tu vas pouvoir générer des clients beaucoup plus facilement et augmenter tes revenus par la même occasion. Donc, demande des témoignages régulièrement, c’est super important.

Cinquième astuce

Cinquième astuce, je te conseille au lieu d’être un généraliste comme beaucoup de freelances, beaucoup de consultants, je te conseille de trouver une niche. C’est beaucoup plus facile de trouver des clients comme cela. Et un freelance spécialisé, peu importe le domaine – j’en parle assez régulièrement, je t’invite à regarder cela dans mes autres contenus – mais un freelance spécialisé, un consultant spécialisé peut facturer beaucoup plus cher qu’un freelance généraliste. Tu vois, quand tu vas chez le dentiste, tu n’as pas envie que le dentiste soit capable de, je ne sais pas, soit en même temps, je ne sais pas, ophtalmologue. Tu vois ? Tu t’en fiches, tu veux qu’il soigne tes dents si tu as mal aux dents.

 

C’est exactement pareil pour un freelance, quand quelqu’un a besoin d’un site internet sous WordPress, il a envie que quelqu’un soit capable de lui faire un site internet sous WordPress et pas différents trucs et sites spécialisés par exemple. C’est un exemple encore une fois. Si tu es spécialisé sous WordPress, tu auras beaucoup plus de chances de générer des clients qui ont cette problématique-là, tu vois. Et tu pourras demander beaucoup plus cher, tu t’éloignes de la concurrence.

 

C’est une astuce que je donne assez régulièrement, assez souvent, qui est très simple mais qui est très peu appliquée. Et tu laisses de l’argent sur la table si tu ne l’appliques pas. Et c’est un bon moyen d’augmenter tes revenus. Donc, trouve une niche, spécialise-toi.

Sixième astuce

Sixième astuce, tu peux faire des partenariats avec des freelances. Par exemple, si tu es graphiste, tu peux très bien te mettre en partenariat avec un community manager. Tu peux très bien t’associer d’une certaine manière sans forcément faire de contrats ou quoi. Alors, après, je t’invite à faire attention, il y a toujours des arnaqueurs, il y a toujours des escrocs. Mais ce que cela va te permettre de faire, c’est simplement de pouvoir traiter plus de projets. Parce que parfois, tu as des entreprises qui ont besoin d’un graphiste, mais aussi d’un créateur de contenu. Parfois, c’est un combo qui est demandé, c’est une équipe quasiment, plusieurs personnes, plusieurs compétences.

 

Et l’erreur que beaucoup de freelances font, c’est qu’ils disent : « Oui, moi je suis compétent pour faire tout cela ». Et souvent, ils se trouvent extrêmement dispersés et du coup ils sont généralistes, et du coup ils subissent la concurrence. Ce que je t’invite à faire plutôt, c’est d’être spécialisé et de t’associer. Et cela te permet du coup de choper beaucoup plus de projets, beaucoup plus de contrats, et donc de gagner plus. Cela va un peu de soi, mais c’est dommage que peu de freelance s’associent, fassent des partenariats, alors que cela peut simplement t’aider à récupérer beaucoup plus de contrats sans forcément fournir beaucoup d’efforts. Donc ça, c’était ma sixième astuce.

Septième astuce

Septième astuce, monétise ton savoir. Ça, c’est un moyen d’augmenter tes revenus de façon assez facile. Par exemple, si tu sais – je ne sais pas – développer des sites, je reprends cet exemple, mais si tu sais développer des sites d’une certaine manière ou que tu as une compétence particulière dans un sujet, dans un domaine précis, tu peux l’enseigner aux autres. Et tu vois, tu peux notamment faire des formations, comme moi je le fais. Et c’est un moyen d’augmenter tes revenus de manière assez importante, de manière considérable. Après, il faut s’organiser, il faut être capable de faire plusieurs choses à la fois, mais ça peut être un moyen assez simple si tu es à l’aise dans l’enseignement, dans la transmission.

 

Si tu sais créer du contenu assez régulièrement, assez facilement, c’est un bon moyen d’augmenter tes revenus. Donc, monétise ton savoir. Tu as beaucoup de consultants, beaucoup de prestataires de services qui le font. Et tu vois, c’est une habitude, c’est un entraînement, c’est une gymnastique, mais une fois que tu sais faire, derrière, cela va assez vite et tu peux vraiment augmenter tes revenus de manière considérable. Donc ça, c’était ma septième astuce, mon septième conseil.

Huitième astuce

Huitième, et là en fait, j’arrive dans le top 3 pour moi, c’est essentiel de comprendre ces trois dernières astuces, ces trois derniers conseils. En fait, il faut comprendre que le moyen le plus direct, un des trois moyens les plus directs pour augmenter tes revenus, c’est d’avoir une meilleure acquisition. C’est de mettre en place un système automatique d’acquisition de prospects. Mais bon, ça, tu peux le faire via de la publicité payante, notamment la pub Facebook par exemple ou alors LinkedIn. Tu as tout un tas d’outils sur LinkedIn qui te permet d’automatiser.

 

Attention quand même, quand tu utilises des outils d’automatisation, il y a beaucoup de gens qui font n’importe quoi. Mais en fait, si tu as un canal d’acquisition automatique, tu vas faire rentrer beaucoup plus de prospects dans ton tunnel de vente sans forcément allouer beaucoup de temps à cette tâche-là. Et tu as du coup très directement beaucoup de chances d’augmenter tes revenus, parce que tu auras plus de clients et donc tu auras plus d’argent. C’est très logique. Donc ça, c’est un des piliers sur lesquels tu peux jouer.

Neuvième astuce

Neuvième astuce qui est pour moi aussi très importante, c’est le fait d’avoir une meilleure rétention. C’est le fait de faire payer des clients plus longtemps. Par exemple, si aujourd’hui tu factures au projet, je t’invite à réfléchir simplement pour comprendre comment est-ce que tu peux essayer de facturer au mois. Comment est-ce que tu peux transformer un client court terme, un client one shot, en client récurrent, tout simplement. Et ça, c’est le meilleur moyen parce que si tu as quelqu’un qui est content une première fois, il n’y a pas de raison qu’il s’en aille.

 

Et si tu peux transformer la problématique en problématique récurrente – alors, il ne s’agit pas de créer des problèmes – mais en tout cas si tu peux montrer que tu peux régler le problème de manière régulière, chaque mois améliorer un peu le problème, et si derrière, cela bénéficie à ton client, c’est beaucoup plus intéressant pour toi en termes de revenus plutôt que de traiter simplement des projets courts. Donc ça, c’est le deuxième pilier important, donc la rétention. Donc, il y a l’acquisition et la rétention. C’était mon neuvième conseil, ma neuvième astuce.

Dixième astuce

Et dixième et dernière astuce, c’est le fait de proposer plus de services aux mêmes clients. Au-delà d’avoir des clients récurrents sur une même problématique, sur un même service en fait, ce que tu peux faire, c’est vendre plus. Par exemple, si tu es community manager et que tu publies sur les réseaux sociaux, par exemple, je ne sais pas, sur Instagram pour un client, tu peux très bien proposer une prestation complémentaire, quelque chose de complémentaire comme la publicité.

 

Tu peux très bien dire : « Voilà vous êtes satisfait. On a pas mal de résultats, je peux vous aider à aller encore plus loin grâce à la publicité. Si on boostait et sponsorisait vos contenus, vous auriez beaucoup plus de visibilité et donc beaucoup plus de clients ». Comme cela, le client peut être intéressé par ce genre de prestation s’il te fait confiance. Et cela s’appelle un « upsell ». C’est ce que j’appelle une prestation complémentaire et cela te permet d’augmenter tes revenus, parce qu’un client va payer beaucoup plus. Tu augmentes finalement le panier moyen d’un client.

 

Et c’est une façon extrêmement simple d’augmenter les revenus parce qu’il y a plein de gens en fait qui se concentrent soit beaucoup trop en fait sur l’acquisition, il y a beaucoup trop de gens qui se disent : « Ouais, il faut que je trouve de nouveaux clients », alors que s’ils jouaient un petit peu sur les trois piliers que je viens de te donner, ils pourraient augmenter leurs revenus de manière beaucoup plus rapide. Si tu joues sur l’acquisition, le fait de mettre en place un système d’acquisition automatique, si tu joues sur la rétention, le fait d’avoir un client récurrent pour un même service, et si tu joues sur le fait d’augmenter le panier moyen de chaque client, tu peux plus que doubler son chiffre d’affaires.

 

Et ce n’est pas une petite promesse, il faut vraiment le comprendre. Et il y a trop peu de gens qui jouent trop sur l’acquisition client, c’est bien – tu vois d’accueillir de nouveaux clients, de mettre en place des systèmes automatiques – mais il n’y a pas que cela. Et tous les conseils que je viens de te donner aujourd’hui, toutes ces astuces finalement sont importantes. Et si tu en combines plusieurs, tu peux vraiment gagner beaucoup plus d’argent.

 

Voilà un petit peu ce que je voulais te dire aujourd’hui. A toi de jouer.